RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


BURKINA : commerçants et opérateurs économiques étaient aux urnes pour élire leurs responsables consulaires

D 14 novembre 2016     H 16:00     A Toute info     C 0 messages


Les élections consulaires à la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) se sont déroulées sur l’étendue du territoire burkinabè, ce dimanche 13 novembre 2016. Le ministre du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat (MCIA) Stéphane Wenceslas Sanou a visité les bureaux de vote pour s’assurer de la crédibilité du scrutin.

Les opérateurs économiques ont été appelés aux urnes pour élire leurs représentants à la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) ce dimanche 13 novembre 2016. Pour ces élections, ils étaient 322 candidats qui seront départagés par 11 545 électeurs d’après le président de la commission d’organisation des élections consulaires Bernard Zougouri. Il rappelle que 61 bureaux de vote ont été repartis sur toute l’étendue du territoire dont 6 à Bobo Dioulasso et 11 à Ouagadougou. Pour le ministre du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat (MCIA) Stéphane Wenceslas Sanou il s’agit en effet de l’apothéose des élections consulaires de la CCI-BF. C’est en effet à 8 heures, que le ministre et sa délégation ont débuté la visite. A la fin, il a confié que si dans certains bureaux de votes, l’affluence est timide, dans d’autres, les électeurs ne se font pas prier. « Cela augure un bel engagement de la part des opérateurs économiques qui veulent une Chambre propre à eux » a-t-il indiqué. Si depuis le début de l’organisation des opérateurs économiques ont fait part de leur inquiétude sur la crédibilité du scrutin, le patron du MCIA a tenu à les rassurer : « Il s’agit d’une nouvelle Chambre de commerce qui sera issue de vote libre, inclusif, je dirai d’ailleurs d’élection que l’on n’a pas connu depuis l’avènement de ladite chambre ». Le président de la commission d’organisation des élections consulaires Bernard Zougouri partage l’avis du ministre. Se basant sur les actions posées sur le terrain, les rencontres avec les différentes structures, etc. il rassure sur la crédibilité du scrutin.
En attendant les résultats issus des élections, le ministre Stéphane Wenceslas Sanou a rappelé qu’après le vote, les résultats provisoires seront donnés, et 72 heures seront accordées aux différents candidats de faire le recours avant de connaitre les résultats définitifs dans une semaine.

Thierry KABORE
TOUTE INFO, Quotidien burkinabè en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document