RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


SECURITE A LA FRONTIERE : Des matériels roulant et de communication pour booster le moral des forces de sécurité

D 21 mars 2017     H 22:30     A Toute info     C 0 messages


Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et l’ambassade du Japon ont doté la police nationale de matériels à savoir des engins roulant, des GPS et des Thurayas (appareils satellitaires), ce mardi 21 mars 2017 à Ouagadougou. Le geste s’inscrit dans le cadre du projet « Gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine au Sahel ».

25 motos tout terrain de marque Yamaha YBR 125G, 30 GPS et 55 Thurayas (appareils satellitaires). C’est l’ensemble du matériel remis par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), en collaboration avec l’ambassade du Japon à la police nationale ce mardi 21 mars 2017. Le don financé par le Japon et mis en œuvre par le PNUD s’inscrit dans le cadre du Projet « Gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine au Sahel » selon le Directeur Pays du PNUD, Corneille Agossou. Il a évalué à 54 millions de francs CFA, le coût du matériel et des équipements destinés aux services de police qui assurent la sécurité des personnes et des biens dans le Nord du pays notamment sur les frontières. Conscient de la bouffée d’air que ce dont va apporter à ces hommes et femmes qui mettent leur vie en danger au quotidien pour assurer la sécurité des populations dans cette zone à risque, Corneille Agossou a invité les partenaires et amis du Burkina Faso à continuer à investir dans le secteur de la sécurité. Il les a également invités à soutenir les initiatives de développement mises en œuvre par le gouvernement burkinabè. Son appel n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. L’ambassadeur du Japon au Burkina Faso, Masato Futaishi, a rassuré les autorités burkinabè de la détermination de son pays à tout mettre en œuvre pour accompagner les Etats de la région du Sahel dans leurs efforts de promotion de la paix, de la stabilité, de la sécurité humaine et du développement.
Le ministre de la Sécurité, Simon Compaoré qui a présidé la cérémonie a salué le geste des donateurs. D’après lui, il va permettre de remobiliser les troupes qui ont besoin que leur moral soit régulièrement remonté. Conscient de l’urgence qui prévaut aux frontières du pays notamment dans le Nord, il a ordonné que le matériel et les équipements soient envoyés sur le terrain. S’il s’agit d’une urgence, il a tenu à rappeler à ses éléments que le matériel qui sera mis à leur disposition ne tombe pas dans les mains de l’ennemi.

Thierry KABORE

TOUTE INFO, Quotidien burkinabè en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Editions spéciales

  • 13/8 - 23:00

    Des tirs entendus depuis le milieu de la soirée au Centre ville de Ougadougou

  • 13/8 - 23:09

    Urgent : Nous vous recommandons d’éviter le centre ville de Ouagadougou.
    Merci de rester chez vous ou de conserver vos positions actuelles.
    Nous vous donnerons des details bientôt. (Gendarmerie nationale)





Newsletter



Météo
Meteo Ouagadougou