RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Burkina Faso

Version imprimable de cet article Version imprimable


CRISE A LA MAIRIE DE L’ARRONDISSEMENT 3 DE OUAGADOUGOU : Le CFOP accuse le MPP de comploter

D 13 avril 2017     H 00:00     A Toute info     C 0 messages


L’opposition politique burkinabè regroupée au sein du Chef de file de l’opposition politique (CFOP) était dans les locaux de la mairie de l’arrondissement 3 de Ouagadougou ce mercredi 12 avril 2017. Conduite par Zéphirin Diabré, elle s’y est rendue afin d’apporter son soutien au maire contesté Rainatou Ouédraogo/Sawadogo et ses fidèles conseillers.

Rainatou Ouédraogo/Sawadogo, est le maire de l’arrondissement 3 de Ouagadougou. Depuis quelques jours déjà, elle est contestée et même traitée de tous les maux par certains de ses conseillers qui ont déposé une motion de défiance à son encontre. Dans cette turbulence, d’autres conseillers lui sont restés fidèles et n’hésitent pas à se battre pour lui permettre de garder son fauteuil tant contesté. S’inscrivant dans la même logique que ces derniers, l’opposition politique burkinabè regroupée au sein du Chef de file de l’opposition politique (CFOP), avec à sa tête Zéphirin Diabré, s’est rendue à ladite mairie ce mercredi 12 avril 2017. Elle y est venue pour apporter son plein et entier soutien au maire contesté ainsi qu’aux conseillers qui lui sont restés fidèles dans la crise qui secoue la mairie a confié le premier responsable du CFOP, Zéphirin Diabré. C’est une démarche qui a été saluée par celle qui est au centre de toute cette turbulence. Rainatou Ouédraogo/Sawadogo estime d’ailleurs que ledit soutien est une preuve de l’intérêt que l’opposition politique porte au dénouement de la crise. Zéphirin Diabré n’a pas hésité un seul instant à confirmer les propos du maire quand il a déclaré que l’opposition a la volonté de trouver des voix et moyens afin de permettre à la mairie de sortir de cette crise.
De même, il n’a pas hésité à la dénoncer. Il va même plus loin en accusant le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) d’en être l’instigateur. Pour sa part, le patron du CFOP a déploré le fait que certains conseillers de son parti aient accepté prendre part audit complot qui selon lui vise à instaurer l’instabilité au sein de la mairie.

Thierry KABORE

TOUTE INFO, Quotidien en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document