RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Communiqués

Version imprimable de cet article Version imprimable


Communiqué de presse sur la session du Bureau politique national de l’UPC tenue à Ouagadougou le 22 avril 2017

D 22 avril 2017     H 22:30     A Toute info     C 0 messages


Les membres du Bureau politique national (BPN) de l’Union pour le Progrès et le Changement (UPC) se sont réunis en session ordinaire ce samedi 22 avril 2017 à Ouagadougou de 9 heures à 13 heures. Ils ont échangé sur la vie du parti, la situation sociopolitique nationale et des informations diverses.
A l’entame de la réunion, les membres de la Commission de Conciliation et d’Arbitrage (CCA) du parti ont été présentés aux participants. Forte de neuf (09) camarades, cette structure interne de sauvegarde de la conciliation au sein du parti est dirigée par Léonard MASSIMBO.
La réunion a commencé avec le premier point de l’ordre du jour, en l’occurrence la vie du parti. Ce point a fait l’objet de la présentation de quatre (04) rapports. Le Secrétaire général national, Adama SOSSO, a rendu compte des activités du Secrétariat exécutif national. Un exposé a été fait sur les travaux du groupe parlementaire. Dans cette communication, le Président du groupe, Daouda SIMBORO, a abordé plusieurs points dont le discours du Premier ministre Paul Kaba THIEBA sur la situation de la nation, les perspectives de création par le Gouvernement de la Caisse de Dépôt et de Consignation, la loi sur la libéralisation du secteur de l’électricité par un pouvoir se réclamant de la sociale démocratie, les enquêtes parlementaires en cours sur le secteur de la santé et de l’éducation,…
Les Secrétaires nationaux en charge des élus locaux et des élections, Nicolas DAH et Nathanaël OUEDRAOGO, ont respectivement fait le point du fonctionnement des municipalités dirigées par le parti et l’état d’organisation des municipales partielles et complémentaires du 28 mai 2017.
Les membres se sont également partagé des informations sur la vie de l’UPC dans les provinces, et dégagé des perspectives de consolidation de l’assise du parti au niveau de la diaspora.
Au titre des informations sur la situation nationale, le Président du parti, Zéphirin DIABRE, a exprimé sa désapprobation face à la conduite de la destinée de la nation par le pouvoir en place dont l’attitude démontre la méconnaissance des aspirations profondes des populations. C’est, du reste, ce qui a obligé l’Opposition politique à projeter l’organisation d’un meeting le 29 avril 2017 à 15 heures à la Maison du Peuple, pour interpeller davantage le pouvoir sur sa mal gouvernance et prendre le peuple à témoin des risques qu’il court avec ce « nouveau ancien » régime. Il a invité les membres à s’investir davantage dans l’organisation de cet évènement en mobilisant les citoyens burkinabè. Ce meeting populaire, qui marque également la rentrée politique de l’Opposition, ne constituera que le début des actions que l’Opposition entend mener pour pousser le pouvoir à se ressaisir et à se mettre réellement au travail pour lutter contre l’insécurité grandissante et relancer l’économie nationale au bénéfice de tous les Burkinabè.

Le Secrétariat national à l’Information
et à la Communication (SNIC)

Portfolio

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document