RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


Eliminatoires mondial Russie 2018 : le brin d’espoir des Etalons s’envole

D 15 novembre 2017     H 13:19     A Toute info     C 0 messages


Les Etalons du Burkina Faso ont largement déculotté (4-0) ce mardi 14 novembre, les Requins bleus du Cap-Vert dans la cuvette du stade du 4 août de Ouagadougou. Un match qui entrait dans le cadre de la 6e et dernière journée des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018.

Même si les « Bronzés » de la CAN 2017 n’iront plus finalement en Russie, ils ont tout de même assurés le service minimum en faisant ainsi honneur à son public. Les Etalons du Burkina Faso ont galopé ce mardi 14 novembre dans la cuvette du Stade du 4 août de Ouagadougou en étrillant les insulaires sur un score sans appel de 4 buts à 0.
Bien entrés dans le jeu, le capitaine Charles Kaboré et ses camarades se montraient agressifs. Ils sont les premiers à se créer des occasions nettes de buts, mais irréalistes devant le camp adverse.
Suite à une erreur du portier cap-verdien qui a tergiversé en voulant dribbler dans sa propre surface de réparation, Préjuce Nakoulma qui était aux aguets en a profité et inscrire le premier but de la soirée à la 45e mn.

Préjuce Nakoulma ou l’impeccable Nantais

Au retour des vestiaires, Préjuce faisait le break d’une tête (2-0, 58e), à la suite d’un coup-franc bien tiré de Bertrand Isidore Traoré. Dans la foulée, des grands jours, Préjuce s’offrait même son triplé de la soirée en renvoyant le cuir de Patrick Malo du fond des filets d’une tête (3-0, 63e). Entré en cours de jeu, l’attaquant de Smouha, Banou Diawara inscrivait même le quatrième but pour les siens (4-0, 90e+3).
Dans le même temps, les « Lions de la Téranga » du Sénégal se sont imposés à domicile devant les « Bafana Bafana » d’Afrique du Sud sur le score de 2 buts à 1. Les « garçons » d’Aliou Cissé se qualifient ainsi officiellement à la Coupe du monde Russie 2018 en terminant premier du groupe avec 14 points. Le Burkina Faso, quant à lui, se console de la 2e place.

Aziz Tiendrebéogo

TOUTE INFO, quotidien d’informations en ligne

Propos d’après-match

« L’objectif en venant à Ouaga, c’était de gagner ce match et terminer 2e du groupe »
Nous avons joué un match très difficile face à une très belle équipe entrainée par Paulo Duarté. Le premier but encaissé dans les temps additionnels au cours de la première période nous a fait beaucoup du mal, après le deuxième but, le match était en leur faveur. C’est une équipe très rapide. Je félicite le Burkina Faso, et aussi le Sénégal qui a terminé premier de ce groupe et qui ira au mondial. L’objectif en arrivant à Ouagadougou, c’était de gagner ce match et terminer 2e du groupe. Malheureusement, nous n’avions pas réussi.

« Lorsque le Sénégal jouera contre l’Argentine au mondial, je ne verrai pas le maillot du Sénégal, plutôt celui de la FIFA »
Je félicite mes joueurs, car ils ont fait durant ces éliminatoires un parcours fantastique avec beaucoup de difficultés. Je félicite également la FIFA, même si le Tribunal arbitral du Sport (TAS) tranchait en notre faveur, ce n’est plus possible car le Sénégal a dominé l’Afrique du Sud en inscrivant son dernier but de la soirée dans les ultimes temps additionnels. Toutes les équipes ont joué six (6) matches mais le Sénégal, quant à lui a joué sept (7) matches. Lorsque le Sénégal jouera contre l’Argentine ou la Colombie au mondial, je ne verrai pas le maillot du Sénégal plutôt celui de la FIFA contre l’Argentine. Le Burkina Faso continue de montrer aux yeux du monde qu’il fait partie des meilleures nations africaines de football.

Propos recueillis par AT

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document