RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Afrique

Version imprimable de cet article Version imprimable


CRISE MIGRATOIRE EN LIBYE : le Burkina Faso rappelle son ambassadeur pour consultation

D 22 novembre 2017     H 13:26     A Toute info     C 0 messages


Suite aux images choquantes des tortures infligées aux migrants africains en Libye, les voix s’élèvent partout dans le monde pour condamner cette atrocité et demander que cela cesse. Le gouvernement burkinabè s’inscrit dans cette dynamique. Le gouvernement par la voix du ministre des affaires étrangères et des burkinabè de l’extérieur a fait une déclaration de presse le lundi 20 novembre 2017 à Ouagadougou.

Le choc a été ressenti de partout en Afrique après les images choquantes de migrants réduits en esclavage en Libye diffusées par la chaine américaine CNN. A en croire le ministre burkinabè en charge des affaires étrangères Alpha Barry, le gouvernement tout aussi choqué, a convoqué le chargé d’affaires de l’ambassade de Libye Abderrahmane Camada le lundi pour lui dire non seulement toute son indignation du peuple burkinabè face aux images qui ont été vues sur ce reportage , mais aussi condamner ce qui ce passe en Libye . Selon Alpha Barry cette convocation est une manière d’élever la contestation faces à ces images qui appartiennent à d’autres siècles, « des images de la traite négrière » . Le gouvernement burkinabè n’est pas du tout content de ce qui se passe en Libye vis-à-vis des populations surtout les migrants africains y compris des burkinabè, a t-il souligné .

Outre cette indignation, Alpha Barry a indiqué que le gouvernement burkinabé a décidé de rappeler son Ambassadeur le Général Abraham Traoré en poste à tripoli pour consultation . Le président du Faso tient non seulement à être informé de toutes les situations , sur la situation en Libye avant le sommet d’Abidjan qui se tient les 29 et 30 novembre prochain, d’autant plus que le sommet va se pencher sur cette question des migrants en Libye a expliqué le chef de la diplomatie burkinabè.

Il y a des migrants burkinabè en Libye et à ce jour, on compte une trentaine qui sont dans les camps , en attente de rapatriement . Selon le diplomate Barry, pas de chiffre exact des burkinabè qui y sont en terre libyenne. Toutefois, le gouvernement est informé de ceux qui veulent revenir volontairement au pays.
Le dernier rapatriement des burkinabè de Libye a été fait en collaboration avec l’Organisation Internationale des Migrations(OIT) qui avait concerné 122 Burkinabé. Entre 2011 et 2017, il y a eu plusieurs vagues de rapatriement. soit 1912 migrants rapatriés.

Emmanuel Fiakofi

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document