RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


11 décembre à Gaoua : les acteurs de la lutte contre la corruption seront là

D 5 décembre 2017     H 22:19     A Toute info     C 0 messages


L’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption(ASCELC) à organisé le mardi 5 décembre 2017 une conférence de presse au Centre de presse Norbert Zongo. Cette conférence vise à informer la presse les activités commémoratives du 9 décembre 2017, journée internationale de lutte contre la corruption .

Cette année encore conformément à la tradition , les acteurs de la lutte conte la corruption que sont le Réseau National de Lutte Anti-corruption (REN-LAC), le Réseau des journalistes pour l’intégration et la transparence (RAJIT), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), L’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption(ASCE LC) ont décidé de commémorer ensemble cette importance journée en marge des festivités du 11 décembre 2017 dans la ville de Gaoua sous le thème « Mobilisation contre l’impunité dans la lutte contre la corruption au Burkina Faso » .
Chaque année , 1OOO milliards de dollars sont détournés en pot-de-vin et 5 0/0 du PIB mondial soit 2600 milliards sont détournés. Selon le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) , les fonds soustraits de leur destination par la corruption est 10 fois plus élevé que celui de l’aide publique au développement dans les pays en développement .
Malgré les acquis sur le plan législatif et institutionnel, la corruption, demeure une préoccupation inquiétante de par son ampleur et ses effets dévastateurs sur la gouvernance économique, financière et sociale .
Le Burkina Faso n’est malheureusement pas épargné. L’une des raisons de la faible performance dans la lutte conte la corruption reste malheureusement l’état généralisé d’impunité des crimes économiques et financiers en dépit de l’énorme travail de détection des dits crimes auxquels se livrent les acteurs de contrôles , de la société civile , et de la presse .
Le choix de ce thème « Mobilisation contre l’impunité dans la lutte contre la corruption au Burkina Faso » vise donc selon L’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption à pointer du doigt le fait qu’on ne peut parler de lutte contre la corruption, en occultant un maillon essentiel de cette lutte , l’impunité . En effet l’impunité nourrit la corruption et il faut véritablement sévir contre ce fléau.

Quelques cas de corruption qui retiennent l’attention de L’Autorité Supérieure de Contrôle d’Etat et de Lutte contre la Corruption(ASCE-LC) .

-  Les rackets au niveau de palais de justice ;
-  Le dossier Ousmane Guiro qui a connu un jugement à polémique ;
-  Le cas de la CNSS, près accordé à des opérateurs économiques au mépris de la réglementation ;
-  Les détournements de fonds au niveau de l’office national d’identification (Rapport ASEC) : 374 218 525 FCFA ;
-  Institut de Géographie du Burkina, 2008 ?, malversation d’un montant de 452 856 497 FCFA ;
-  Les cas des dossiers Kanis , SIAO ,CSC sont toujours en attente n d’élucidation , tandis que sur le terrain de la traque des biens mal acquis , tout reste à faire car rien ne pointe à l’horizon.
Le choix de Gaoua. Cette année , la journée du 9 décembre sera célébrée dans la ville hôte des festivités du 11 décembre , capitale de la région du Sud –Ouest . Selon Ousmane Jean –Prière SIRIBIE , Secrétaire Général de (ASCE-LC) , « c’est une suite logique de la décision de l’ASCE-LC de décentraliser la célébration de la journée internationale de refus de la corruption chaque 9 décembre après Bobo-Dioulasso l’année dernière ». C’est en accord avec le ministre de l’administration territoriale et de la décentralisation , président du comité d’organisation des festivités du 11 décembre , l’insertion des activités commémoratives de la journée internationale de lutte contre la corruption dans l’agenda des activités du 11 décembre 2017 à Gaoua.

Des émissions sur le thème sur la RTB 2 Gaoua

Un panel réunissant les leaders d’opinions et les élus locaux de la région de Sud-ouest autour du thème « Lutte contre la corruption au Burkina-Faso : contribution des leaders d’opinions et des élus locaux de la région du Sud –Ouest », une pièce théâtrale du CITO dénommée « le malaise » ; une course cycliste dans la ville de Gaoua , sont les activités qui se dérouleront du 6 au 9 décembre 2017 .

Kossi Emmanuel Fiakofi

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document