RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Burkina Faso

Version imprimable de cet article Version imprimable


FÊTE DE L’INDEPENDANCE : Gaoua passe le flabeau à Manga pour 2018

D 13 décembre 2017     H 09:40     A Toute info     C 0 messages


Gaoua , la ville qui a accueilli le 57è anniversaire de la fête de l’indépendance du Burkina Faso, a passé le témoin à la ville de Manga, chef-lieu de la région du Centre sud qui va abriter en 2018 les festivités du 11 décembre. C’était au cours d’une cérémonie à la place de la Nation de Gaoua, que Taksseba Nikiéma , gouverneur de la région du Sud-Ouest a remis le flambeau au gouverneur du Centre-Sud Casimir SEGUEDA qui a promis que Manga sera prêt avant la date de l’événement.

Débutée en 2008, la commémoration tournante de la fête de l’indépendance dans les chefs-lieux de région a bouclé l’édition 2017 à Gaoua autour du thème « diversité culturelle et citoyenneté responsabilité pour un Burkina Faso solitaire et harmonieux ». L’objectif de cette célébration tournante est non seulement à impliquer davantage les populations à la base dans les activités , mais surtout de réaliser des infrastructures socioéconomiques au profit des villes hôtes. Après une année de travaux, suivie de la réception d’ouvrages, la fête l’indépendance a connu son apothéose ce lundi 11 décembre 2017 dans la ville de Gaoua par un défilé civil et militaire. Après les réjouissances populaires (méga-concert), remise des prix du concours de la meilleure œuvre journalistique sur le thème du 11 décembre 2017, c’est la remise du flambeau à la ville de Manga, chef lieu de la région du Centre-sud qui va accueillir le 11 décembre 2018 les festivités marquant le 58 anniversaire de la fête de l’indépendance du Burkina Faso . Un passage de témoin bien réussi malgré les difficultés rencontrées selon Taksseba Nikiéma gouverneur de la région du sud ouest , qui se dit néanmoins fier des réalisations dans la ville Gaou au bonheur des populations de la belle cité de Bafuji .

« Il est difficile de faire la synthèse de ce qu’on a fait mais ce fut un défit qu’il fallait relever , ici les populations sont très fières de ce que le président a fait pour notre région . Les populations sont reconnaissantes. Chaque jour qui passe est une journée de difficulté sur tous les plans. Organisationnels, investissements et l’unité d’action , mais avec la volonté des forces vives du Sud-ouest nous avons pu surpasser ces difficultés. » Il a par ailleurs souhaiter à son collègue de Manga , que Dieu puisse lui donner la santé afin qu’il puisse exécuter cette mission car c’est une mission très gigantesque .
La tâche serait ardue, le compte à rebours a déjà commencé. Aussitôt fini la célébration du 11 décembre 2017, les yeux sont déjà rivés sur la ville de Manga, pour l’édition 2018. Avec la remise du flambeau, qui marque la fin de l’étape de Gaoua, le gouverneur de Manga Casimir SEGUEDA rassure que, tout serait fin près avant 1e 11 décembre 2018 : « C’est une joie, une grande satisfaction pour nous d’avoir reçu le flambeau. Ce Flambeau , c’est un symbole qui nous engage et nous invite à travailler correctement pour réussir cette mission qui nous vient d’être confiée. Tout ce que je peux dire, c’est vous rassurer que les populations de la région du Centre sud sont engagées et déterminées à relever le défit , celui d’une bonne organisation des festivités à Manga 2018 . »

Rendez-vous à Manga en 2018

Depuis le 1O janvier 2017 Manga à déjà tenu une première rencontre, et un comité de réflexion avait été mis en place ; ce qui va faciliter le travail sur terrain . Les cités sont déjà déterminées pour la construction des infrastructures dignes pour le développements. Une première concertation a déjà eu lieu avec les différents ministères au niveau de l’organisation et selon Casimir SEGUEDA, les choses avancent bien . « Je peu vous assurer que Manga serait près avant le 11 décembre 2018 » Ont indiqué les autorités.
A manga , un bloc autour du gouverneur de Manga, avec Mohamed Mareka , maire de la commune de Gomssougou, province de Ziniogo , région du centre sud, pour la cérémonie de remise de Flambeau.

Fada N’Gourma, la capitale de la région de L’Est a abrité la première commémoration tournante , les villes Ouahigouya (région du Nord) en 2009, Bobo-Dioulasso(région des Hauts Bassins )en 2010, Koudougou (Région du Centre-Ouest) en 2012, Dori (région du Sahel) en 2013 , Dédougou (région de la Boucle du Mouhoun) en 2014, Kaya ( région du Centre Nord) en 2016 , ont respectivement accueilli la célébration nationale de l’indépendance. Et pour cette année encore le Burkina-Faso tout entier s’est retrouvé sur les collines du Bafuji à Gaoua chef - lieu de la région du Sud-ouest pour les festivités . Suivront l’année prochaine , Manga( Centre sud), Tenkodogo(Centre-Est)en 2019, Banfora(Cascades) en 2020 et Ziniaré(Plateau central) en 2021.

Emmanuel Kossi Fiakofi

TOUTE INFO, quotidien d’informations en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document