RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


FBF : « Lorsque vous voulez être candidat à la fédération, vous devez être connu des acteurs du football. » Sita Sangaré, président de la FBF

D 9 avril 2018     H 11:37     A Tiendrebeogo Aziz     C 0 messages


La Fédération Burkinabè de Football (FBF) a tenu une Assemblée générale extraordinaire, le dimanche 8 avril 2018, à Ouagadougou. L’objectif était d’examiner et d’adopter les nouvelles réformes de la FIFA.

Le football est le sport le plus prisé parmi les autres disciplines sportives. Il évolue au fil du temps avec de nouvelles règles de jeu. Pour ne pas rester en marge de cette évolution sur l’échelle internationale, la Fédération Burkinabè de Football a organisé une Assemblée générale extraordinaire sur les réformes.
Les textes concernés par ces réformes ont été entre autres, les statuts de la Fédération Burkinabè de Football, le code de discipline, le code électoral, le règlement général des compétitions, les attestations d’emploi des joueurs, les contrats d’engagement des joueurs, les agents de matches et de joueurs, la régulation des transferts des joueurs, le code d’éthique, les règlements sur les licences des clubs, le règlement de l’Assemblée Générale et la Chambre nationale de résolution des litiges.
Le président de la Fédération Burkinabè de Football, Sita Sangaré a relevé qu’il y a des réformes qui ont été opérées au plan international qu’ils se doivent de répercuter automatiquement.
«  Au plan local, il y a également certaines réformes que nous avons estimé nécessaires au regard de certaines expériences vécues sur le terrain », a indiqué Sita Sangaré. Il a ajouté qu’il y avait une dizaines de textes qui étaient portés à l’appréciation des participants.
Sur la question du code électoral, la commission de réforme a proposé que dorénavant que seul le président du comité exécutif soit élu en Assemblée Générale.
« Lorsque vous voulez être candidat à la fédération, vous devez être connu des acteurs du football. Il faut qu’il y ait sur nos 13 ligues, au moins 3 ligues qui acceptent porter votre candidature », a signifié le président de la FBF.
En sus, pour être candidat à la présidence de la faitière du football burkinabè, il faudrait désormais être âgé de 30 à 70 ans.
Outre cet aspect « Il faut introduire une caution pour éviter certaines candidatures fantaisistes au niveau de la fédération burkinabè de football. Le consensus s’est porté sur le montant de deux millions proposé par la commission de réformes », a expliqué Sita Sangaré.
Selon lui, Il y a eu des débats sur la question du parrainage par 91 voix contre 37, les participants ont décidé d’adopter cette nouvelle disposition.

Aziz Tiendrebéogo (Collaborateur)

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document