RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Burkina Faso

Version imprimable de cet article Version imprimable


L’OPPOSITION A KOSYAM : le vote des Burkinabè de l’extérieur et l’adoption de la nouvelle constitution sur la table

D 20 avril 2018     H 09:19     A Toute info     C 0 messages


L’opposition politique burkinabè a répondu à une invitation du président du Faso ce jeudi 19 avril 2018. Zéphirin Diabré et les siens ont mis sur le tapis le vote des Burkinabè de l’extérieur et l’adoption de la nouvelle constitution qui devrait sonner la fin de la IV République et ouvrir la voie à la Vè République.

C’est au palais de Kosyam que le chef de file de l’opposition politique Zéphirin Diabré et sa délégation de l’opposition ont été reçus par le président du Faso ce jeudi 19 avril. Les points à l’ordre du jour ont été dévoilés par Zéphirin Diabré. Il s’agit de l’adoption de la nouvelle constitution et le vote des Burkinabè de l’extérieur. Sur le premier point, il a indiqué qu’il s’agit de « trouver la formule pour qu’elle soit adoptée ». En effet selon l’opposition politique, il existe plusieurs possibilités et il faut s’accorder là-dessus ainsi que la bonne période. « Nous sommes dans un processus d’échange afin de faire en sorte que là où éventuellement se posent des problèmes pratiques, on puisse s’accorder. » A ajouté Diabré.

Vote des Burkinabè de l’extérieur

La question du vote des Burkinabè de l’extérieur a toujours été discutée par la classe politique depuis le régime de Blaise Compaoré. Mais elle n’a jamais été opérationnalisée. Cette fois, selon Zéphirin Diabré, « il faut en finir avec les faux rendez-vous pour qu’en 2020 les Burkinabè de l’extérieur puissent exercer leur droit de vote. »
Les échanges entre l’opposition et le Chef de l’Etat se sont déroulés en présence du président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry. Ce dernier n’a pas souhaité s’exprimer sur les sujets discutés. Il a confié qu’il était venu seulement pour écouter.

Ce vendredi, le président du Faso recevra les partis politiques de la majorité pour échanger éventuellement sur les mêmes questions qui ont été discutées avec l’opposition.

Amidou Kabré

TOUTE INFO, quotidien d’informations en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document