RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Toute l’actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Hadj 2018 : Le consul général du Burkina à Djedda et le comité de suivi du pèlerinage à la Mecque à l’écoute des agences de voyage et des pèlerins

D 2 septembre 2018     H 14:12     A Toute info     C 0 messages


Le Consul général du Burkina Faso à Djedda, Son Excellence EL Hadj Youssouf Roamba et le comité de suivi du pèlerinage à la Mecque, éditions 2018 et 2019, ont effectué une visite de courtoisie aux sites d’hébergement des agences de voyage à la Mecque, le vendredi 31 août 2018. Ils ont, à occasion, eu des entretiens avec les pèlerins.

Les vols charters retours des pèlerins burkinabè interviendront à partir du 8 septembre prochain. C’est la première information livrée aux responsables des agences de voyage et aux pèlerins, à la faveur de la tournée entreprise par le consul général du Burkina à Djedda, El Hadj Youssouf Roamba, en compagnie du président comité de suivi du Hadj, El Hadj Abdoul Moumouni ZOUNDI et les membres du dit comité.
Après leur sélection pour l’organisation du pèlerinage à la Mecque, 2018 et 2019, les agences de voyage, au nombre de 76, se sont regroupées en 4 groupes pour travailler plus rationnellement avec le comité de suivi et les autorités saoudiennes dans la gestion de toutes les questions liées au Hadj.
C’est à leurs sièges respectifs de la Mecque, notamment les hôtels choisis pour héberger les pèlerins, que la délégation officielle a été reçue pour les échanges.
Le consul ROAMBA et le Président ZOUNDI ont rendu grâce à Allah (Le Tout Puissant et Miséricordieux) et félicité les responsables des agences qui ont mis tout en œuvre, en collaboration avec le comité de suivi, pour que le quota des 8143 pèlerins octroyé au Burkina par l’Arabie saoudite soit atteint. Cet engagement a en outre permis à tous les candidats au Hadj remplissant les conditions d’effectuer le déplacement de la Mecque.
Les préoccupations des pèlerins et des agences de voyages ont porté sur la programmation des vols charters retours, la situation des malades, des personnes âgées et des femmes qui méritent plus d’attention, le poids maximum des bagages par pèlerin et l’opportunité des pèlerins venus du Burkina par Djedda de se rendre à Médine pour compléter leur Hadj.
Les hôtes de marque du jour ont tenu à lever les inquiétudes : tout est mis en œuvre pour que l’agence saoudienne de l’aviation civile raccourcisse la durée du séjour des pèlerins et que Médine soit le point de départ des pèlerins venus par Djedda, ce qui leur permettra de passer quelques jours dans la ville du Prophète Mohamed (paix et salut sur lui). Les bagages ne devront pas excéder deux fois 23 kilos. L’eau de Zam Zam sera remise à chaque pèlerin par son agence. Les nouveaux El Hadj ont été officiellement informés du décès de trois des leurs et d’une naissance. Les formalités en la matière sont en cours.
Le consul général El Hadj Youssouf ROAMBA a conclu les échanges en encourageant le comité de suivi et les agences de voyage à poursuivre leurs actions avec vigueur et rigueur. Il a invité toute l’assistance à prier fortement, à faire de nombreuses invocations et à se rendre le plus souvent à la Kaaba, la Maison d’Allah et multiplier les Douas pour la réussite de la saison pluvieuse, l’instauration de la paix, la sécurité et la prospérité au Burkina Faso.

El Hadj Allassane TRAORE
Chargé de communication du Hadj 2018

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document