RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Procès du putsch : Fatimata Thérèse Diawara crie au complot

D 26 octobre 2018     H 17:29     A Toute info     C 0 messages


Après le passage de Salifou Sawadogo, c’est au tour de Fatimata Thérèse Diawara de passer devant la barre ce 26 octobre 2018. Des communications la mettant en cause, elle estime qu’il s’agit tout simplement de complot. « On peut réaliser tout un album de musique avec la voix de quelqu’un », soutient-elle.

C’est par de vifs échanges entre la défense et le arquet que l’interrogatoire de Fatimata Thérèse Diawara a commencé. Il s’agit de communications entre l’accusée et Djibril Bassolé. Les avocats de Fatimata Thérèse estiment que l’élément audio doit être purement et simplement retiré du dossier d’accusation parce que c’est la première fois qu’elle l’aurait découverte et la personne qui a fait les écoutes, n’a pas reçu de réquisition préalable pour le faire. Le parquet estime quant de son côté que non seulement le tribunal n’est pas compétent pour retirer une pièce mais aussi que les avocats de la défense avaient tout le loisir de la rejeter à la chambre de première instruction. « L’exigence répond à une volonté de perturbation de la procédure » indique le parquet.
Pour Me Guy Hervé Kam, avocat de la partie civile, l’explication de la volonté des avocats de la défense de retirer la pièce sonore tient à un fait : il est compromettant pour leur cliente. Et l’avocat de préciser que Fatimata Thérèse Diawara a même refusé de répondre aux questions à la chambre de contrôle. Ce qu’elle explique par l’attitude des juges qui, dit-elle, avaient une opinion figée sur elle. Le président du tribunal a finalement décidé de prendre en compte la pièce et le parquet a lu quelques extraits dans lesquels l’accusée confie ne pas se reconnaitre : « ont peut enregistrer tout un album avec la voix de quelqu’un » considère-t-elle, ajoutant que « c’est du copier- coller ». Fatimata Thérèse Diawara dit être aussi choquée par le contenu des échanges. »

Soumana LOURA

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document