RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Attaques terroristes : TOUBA invite le nouveau Chef d’Etat-major des armées à traquer sans répit les ennemis internes

D 18 janvier 2019     H 14:27     A TOUTE INFO     C 0 messages


Jeudi 17 janvier 2019. L’organisation de la société civile « Tous unis pour un Burkina apaisé (TOUBA) » était face à la presse à l’Institut Georges Kaboré. Les attaques terroristes, les violences entre communautés, la nomination du nouveau chef d’Etat-major, étaient au cœur des échanges.

Les attaques terroristes, les violences communautaires, le désir de se faire justice soi-même, l’interrogatoire du général de brigade Djibril Bassolé dans le procès du putsch manqué sont les sujets autour duquel l’organisation de la société civile Tous unis pour un Burkina apaisé (TOUBA) et les Hommes de médias ce jeudi 17 janvier 2019. Parlant des attaques terroristes et des violences qui sont récurrentes au Burkina Faso depuis un certain temps, les responsables de TOUBA, pensent avoir trouvé le coupable qui est pour eux, la politique. Selon le coordonnateur général, Adam’s Richard Silga : « c’est la politique qui a colporté sa violence dans nos villes et villages ». Condamnant ces violences et ces attaques, il dit garder espoir que ceux qui attaquent le peuple burkinabè payeront sans ambages le prix de leur forfaiture. Invitant le peuple à rester uni et faire front commun face aux attaques, le mouvement par la voix de son coordonnateur estime que la sérénité dans l’unité, la discrétion dans la collaboration avec les Forces de défense et de sécurité (FDS) et la fertilité d’esprit sont les panacées pour arriver à bout des ennemis. Convaincu que pour arriver à bout du fléau, il va falloir avoir une armée forte, l’organisation de la société civile a salué la nomination du nouveau chef d’Etat-major général des armées à qui il a rappelé qu’il porte en lui, l’espoir de tout un peuple et ses bénédictions. Convaincu également du soutien à l’interne des terroristes, Adam’s Richard Silga apporte le soutien de son mouvement au nouveau patron de l’armée, à qui il demande de traquer sans répit nos ennemis internes selon ses mots ; « car nous sommes persuadés que sans complicité intérieure, le grand Burkina ne peut être saigné aussi facilement », a-t-il soutenu.
Revenant sur les malheureux évènements de Yirgou, le secrétaire général de TOUBA, Basile Ollo Da a invité toute communauté victime d’attaques des forces du mal à ne pas faire d’amalgame entre les terroristes en tenue sahélienne et notre chère communauté peulh selon ses dires. Il a également invité les journalistes à s’armer davantage de courage afin d’investiguer sur les faits pour rétablir la vérité sur les évènements. Il estime cela important car à l’en croire, il y a eu beaucoup d’amalgames dans le traitement de l’information. Il a sollicité le concours des chefs traditionnels et des dignitaires religieux à rentrer dans les concertations pour apaiser les cœurs.
Sans oublier les évènements de Nafona, le secrétaire général, Basile Ollo Da a fermement condamné le lynchage à mort des deux officiers de police. Tout en invitant le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré à être ferme face à ce qui s’est passé, à œuvrer à ce que les auteurs soient sanctionnés, il a demandé à ce que force reste à la loi pour que vive le droit.

Thierry LOMPO

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document






Newsletter



Météo

Compteur de visites