RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Covid-19 : WE@VOLTALIA offre 3000 masques aux populations vulnérables

D 15 mai 2020     H 17:59     A ALAIN YAMEOGO     C 0 messages




L’association WE@VOLTALIA sort gros dans la lutte contre la pandémie du coronavirus au Burkina Faso. En vue de prévenir la propagation de la maladie, elle a initié à travers l’Association Solidarité Action pour le Développement, la distribution de 3000 masques à travers la ville de Ouagadougou. C’est essentiellement le Centre Delwendé de Sakoula, le Centre des veuves et orphelins Lucie Kaboré de Ouidi et le Centre des retraités Antoine Nanga qui ont bénéficié de ses dons le 15 mai 2020.

Ce fut une journée marathon pour l’équipe WE@VOLTALIA Burkina dans la matinée du vendredi 15 mai 2020 .En effet trois sites ont été visités au vue de la vulnérabilité de leurs pensionnaires par celle-ci pour apporter sa contribution dans la lutte contre le coronavirus apparu au Burkina Faso depuis le 09 mars 2020.La première escale ,le Centre Delwendé de Sakoula . Ce centre accueille près de 200 femmes qui sont pour la majorité accusées de sorcellerie et dont marginalisées et rejetées par la société. A entendre la directrice des pensionnaires du centre, la sœur zambienne Vichiness Muleya c’est la toute première fois qu’une association pense à sa maison depuis le début du covid-19 .Pour elle ,les plus de 300 masques et l’enveloppe financière offerts par l’Association WE@VOLTANIA est salutaire et permettra aux femmes, confinées depuis deux mois, et vulnérables face à la maladie de se protéger au mieux .

Un autre site, même réalité. Là, WE@VOLTALIA, vient au secours des veuves et orphelins du Centre Médical Lucie Kaboré. Ainsi ,1000 masques de protection sont distribués. « Vous êtes la première organisation à nous faire des dons » lance encore une fois de plus la représentante de la fondation ,Marie Ouédraogo née Kombary.Selon elle sa fondation vient en aide aux femmes en détresse et est représentée sur toute l’étendue du territoire ; et le don vient à point nommé car chaque femme devrait s’acheter une bavette de protection alors qu’elle ne dispose pas de moyens.

A la maison des retraités Antoine Nanga, c’est également 1000 masques qui seront remis au président de l’Association des retraités du Burkina Simon Ouédraogo.Là encore, c’est une bouffé d’oxygène car estime-t-il, les dons promis jusque-là par les autorités se font encore attendre ,alors que la maladie ne tolère pas les personnes du 3e âge. Ces masques seront assuitot distribués à travers tout le pays ajoute t-il.

Par ailleurs, pour le président de l’Association Action pour le Développement (S .A .D), Albert Koudougou, cette sortie de solidarité n’est qu’une étape dans la campagne de lutte contre le covid-19. « Notre perspective, c’est de voir avec nos partenaires comment doter ces centres de laves mains et de savons. » insiste-t-il. Mieux promesse a été faite d’un rajout du nombre de masques de protection dans chacun des centres visités. C’est avec la somme de 3770 euros que l’association WE@VOLTALIA a financé ces dons au près des populations les plus vulnérables face à la maladie du coronavirus .WE@VOLTALIA est une entreprise française et dont l’association regroupe un ensemble de ses fonctionnaires membres.

Alain Yaméogo

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document






Newsletter



Météo

Compteur de visites