RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


Présidente , Monique Yeli Kam supprimera le Médiateur du Faso

D 19 novembre 2020     H 17:22     A ALAIN YAMEOGO     C 0 messages


Yéli Monique Kam, candidate à l’élection présidentielle de Novembre 2020, s’est beaucoup plus basée sur l’éducation et la question sécuritaire afin qu’il ait une renaissance du Burkina Faso. Dans son projet de société, elle a élaboré 7 pactes avec une primauté accordée à l’éducation et à la sécurité.

Par l’éducation, un autre Burkina Faso est possible
« Notre système éducatif va mal. Les maux dont souffre la société burkinabè ont pour origine la mauvaise qualité de l’éducation », a laissé entendre Yéli Monique Kam à l’émission Un candidat un programme à la RTB. Celle appelée affectueusement la Yennenga de l’éducation affirme que si notre pays va mal, il faut redéfinir les conditions de sa renaissance. Et son parti le Mouvement pour la Renaissance du Burkina (MRB) a défini les conditions de la renaissance du Burkina Faso par le biais d’une éducation compétitive.

Elle entend convoquer « les états généraux de l’éducation » dès le premier trimestre de son mandat, durant lesquels des spécialistes des questions éducatives et des curricula travailleront pour un nouveau contenu de notre offre éducative. Nous voulons pour notre pays, une formation adéquate, moderne et innovante pour permettre à notre jeunesse d’être outillée et en capacité d’affronter les défis d’aujourd’hui et de demain. Le capital humain en général, et les jeunes en particulier, constituent la plus grande richesse des nations. Le projet que nous proposons à la jeunesse est dénommé pacte jeune. Il consiste en un trépied dont le pilier central est l’éducation, le deuxième pilier la formation et le troisième pilier la recherche-innovation. Pour ce concerne la formation scientifique, technique et innovation nous réformerons complètement le système éducatif pour l’orienter vers une éducation entièrement tournée vers des objectifs de développement en amenant très tôt nos jeunes écoliers au raisonnement scientifique, à l’éveil de leur intérêt pour les objets matériels créés par l’esprit humain et l’innovation. Nous mettrons en place des programmes spéciaux pour accompagner des groupes de populations défavorisées afin qu’elles accèdent aussi aux standards d’excellence nationaux dans tous les domaines.
Accès à un métier pour tout jeune

Nous créerons dans chaque Commune des Centres de métiers qui permettront à un jeune non diplômé de faire l’apprentissage d’un métier en rapport avec ses aptitudes par le compagnonnage d’anciens expérimentés intervenant dans ces Centres. Nous décernerons annuellement des Prix des meilleurs apprentis. Nous organiserons une campagne nationale de formation populaire, pour les jeunes ou les moins jeunes qui n’ont pas eu l’occasion d’aller à l’école, qui permettra à tout burkinabé d’acquérir un minimum de connaissance pour avoir une certaine autonomie dans la société.
Supprimer certaines institutions budgétivores

Yéli Monique Kam compte réduire globalement les dépenses de l’Etat à travers la réduction du train de vie de l’Etat. Pour y arriver elle prévoit dans son programme de société une réduction de 25% les dépenses de fonctionnement de l’Etat. « Nous allons procéder à la suppression de certaines institutions telles que le Haut conseil pour le dialogue social, le médiateur du Faso et le Conseil économique et social et le Haut Conseil de la réconciliation », a-t-elle affirmé. Lesquelles institutions seront remplacées par un Conseil de sages constitué de 130 membres.

Dans son programme, Yéli Monique Kam n’oublie pas la question de sécurité et la réforme de l’armée. Nous envisageons des perspectives stratégiques inédites pour la Défense Nationale à partir d’une relecture de notre loi de défense, portant organisation générale de la défense faite à la lumière du contexte et des changements intervenus, et nous veillerons à son application.

Jean B. Kambou et Chéri Fatou Dramé (Stagiaires)

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document






Newsletter



Météo

Compteur de visites