RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Toute l’actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


JEÛNE DU MOIS DE RAMADAN : Une autre leçon de ramadan : « Yes , We Can »

D 5 juillet 2016     H 10:19     A Toute info     C 0 messages


Chronique XXX(30) La finalité du jeûne de ramadan, c’est que le croyant atteigne à la piété. Et l’éducation de la volonté est un des moyens privilégiés. Durant le mois de ramadan, nous nous sommes surpassés et nous avons atteint des sommets auparavant inimaginables. Il reste maintenant que nous ne devons pas chuter. On connait que vouloir c’est pouvoir ! Tout est donc dans l’objet voulu. Sinon nous pouvons de ces choses !

Nous pouvons par exemple,
1-ne pas manger et ne pas boire de la journée : le boire et le manger nous ont été interdits durant la journée de ramadan et nous avons tenu. Cela implique que nous pouvons ne pas manger des fois. Donc nous pouvons utiliser cette force pour autre chose : grève de la faim, diète médicale.
Nous pouvons ne pas manger le licite comme notre nourriture habituelle et comme, qui peut le plus peut le moins, nous pouvons aussi ne pas consommer l’illicite(interdits alimentaires) qui n’est que peu de choses dans ce que Dieu nous offre.
Nous pouvons ne pas manger : donc nous pouvons nous passer de ce que notre médecin nous interdit comme sucreries, sel , pour notre santé. Nous pouvons nous passer d’excitants quand il le faut.
Le prophète nous prévenus contre le excès de table ; avec le ramadan nous avons démontré que nous pouvons même nous passer de notre nourriture : donc, doucement dans les baptêmes et les réceptions.
J’ai déjà évoqué le cas des additifs alimentaires( le fameux maggi et sa famille) ; nous pouvons nous en passer.
« le ventre est le pire des récipients que l’homme remplit » hadith.
2- se retenir du plaisir sexuel
La cohabitation sexuelle avec notre conjoint légitime nous a été interdite durant la journée de ramadan et pendant la totalité des dix nuits pour ceux qui étaient en retraite. Nous n’en sommes pas morts. Alors nous pouvons être fidèle et fuir l’adultère et la fornication. Nous pouvons rester chastes jusqu’au mariage. Oui, nous pouvons. « Et n’approchez pas la fornication, c’est une turpitude et un mauvais chemin »coran.
3- maitriser sa colère
Nous nous sommes abstenus de nous disputer, d’insulter et de proférer de mauvaises paroles. Pas parce que nous étions affaibli par la faim et la soif, mais pour obéir à Allah. Alors, adieu la querelle et les bagarres en famille, dans le quartier, à la mosquée et au travail. Nous sommes le compagnon parfait, l’ami modèle, le citoyen sans histoire. Nous pouvons vaincre notre diable, le terrasser. « l’homme fort n’est pas celui qui terrasse les gens, mais celui qui se maitrise quand il est en colère » Hadith
4- maitriser ses sens
Nous avons évité les regards lascifs. « Dis aux croyants de baisser le regard et de préserver leur chasteté »coran. Nous pouvons détourner nos yeux de l’obscène, de l’impudique et du futile. Nous pouvons « zapper » sur une autre chaine quand certaines images apparaissent sur notre écran.
Nous avons contrôlé notre parole. « Qui me garantit ce qu’il a entre ses mâchoires et ses jambes, je lui garantit le paradis »hadith.
Les dégâts de la langue sont nombreux : faux témoignage, parole légère, mensonge, calomnie, critique acerbe, insultes, polémique… Nous pouvons exercer un contrôler sur les mots que nous proférons.
L’oreille a té éduquée à entendre la bonne parole et à fuir la mauvaise. Nous pouvons ne pas écouter les ragots et les rumeurs et surtout ne pas les rapporte.
Nous avons démontré que nous pouvons discipliner nos mains et nos pieds en ne touchant pas l’interdit et en allant dans les lieux propres.
5- être assidu à la prière. Nous avons beaucoup prié bien que nous étions fatigués. Nous avons fait de dix à vingt Unités de plus que le reste de l’année. Nous avons fréquenté assidûment la mosquée, malgré l’heure, le temps qu’il ; faisait et malgré nos occupations. Nous pouvons obéir juste aux cinq prières quotidiennes maintenant, dans la mosquée la plus proche de chez nous.
« Celui qui entend l’appel et ne répond pas, c’est comme s’il n’a pas prié » hadith.
« La prière est une obligation pour les croyants à des temps précis »coran.
6-donner de son bien quel qu’amour qu’on en ait
Nous avons partagé. « Cherchez le paradis, ne serait-ce que par la moitié d’une datte ». Nous ne sommes pas égoïstes et ingrats. Nous sommes insouciants et négligents. Nous ne faisons pas attention à la misère humaine devant nous. Nous sommes pauvres, mais assez riches pour partager notre repas avec le voisin, l’indigent, le voyageur, l’enfant dans la rue, la veuve et l’orphelin.
Quand un motif supérieur comme le paradis est engagé, nous pouvons donner. « Vous n’atteindrez la perfection jusqu’à ce que vous donniez de ce que vous chérissez le plus. »coran.
Nous pouvons construire une chaine de solidarité formidable. Nous le pouvons.
En somme avec ramadan nous avons découvert nos potentialités. Nous avons le devoir de les révéler au monde pour le bien de tous. Et ça, nous le pouvons. Yes, we can !

Imam Alidou ILBOUDO
https://www.facebook.com/alidou.ilboudo.3?fref=nf&pnref=story.unseen-section

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Editions spéciales

  • 13/8 - 23:00

    Des tirs entendus depuis le milieu de la soirée au Centre ville de Ougadougou

  • 13/8 - 23:09

    Urgent : Nous vous recommandons d’éviter le centre ville de Ouagadougou.
    Merci de rester chez vous ou de conserver vos positions actuelles.
    Nous vous donnerons des details bientôt. (Gendarmerie nationale)





Newsletter



Météo
Meteo Ouagadougou