RSS 2.0 twitter google facebook youtube

-->


Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité



Concours directes : Bassolma Bazié sur les vols d’ordinateurs...

D 14 novembre 2022     H 15:04     A ALAIN YAMEOGO     C 0 messages


Le ministre d’État, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale Bassolma Bazié est convaincu que chaque entité peut apporter sa pierre dans l’édification de notre pays.

C’est pourquoi, il multiplie les concertations notamment avec les partenaires sociaux en vue de leur expliquer le bien fondé de certaines décisions prises au sein de son département et aussi recueillir leur préoccupations.

Ainsi, après le patronat burkinabè, les syndicats de son département, Bassolma Bazié est allé à la bourse du travail, le lundi 14 novembre 2022, pour partager un certain nombre d’informations avec une délégation de la coordination nationale de l’Unité d’Action Syndicale (UAS).

Il s’est agi notamment de faire le point sur les retards constatés dans les délibérations des concours professionnels et directs de la fonction publique, session 2022, mais aussi de rappeler le bien fondé des circulaires de la suspension de recrutements sur mesures nouvelles et de cessation de service de tous les retraités retenus par l’Administration.

Sur les retards dans les délibérations de certains concours, le ministre d’État a indiqué entre autres : « nous avons saisi la justice pour situer les responsabilités. Nous allons faire le point à l’opinion nationale et internationale au cours d’une conférence publique ,le mardi prochain. Mais, il est important de préciser que les vols d’ordinateurs ont eu lieu juste au lendemain de mon installation en mars, ce n’est donc pas au moment de l’administration des concours ni même au cours des corrections ».

Et d’ajouter : « Cela prouve encore une fois la nécessité de recourir aux compétences nationales, pour aplanir les difficultés qui surviennent avant, pendant et après l’administration des concours. Et pour cela, le rôle des partenaires sociaux est important dans ce processus ».

Sur le Code du travail qui a été adopté en conseil des ministres et qui attend de passer devant l’Assemblée législative de Transition, le ministre d’État, Bazié a précisé que le processus a été participatif et inclusif. Face à ses anciens camarades, le ‘’Général’’ a aussi donné des exemples qui permettent de justifier les décisions de suspension de recrutements sur mesures nouvelles et de cessation de service de tous les retraités retenus par l’Administration.

Prenant la parole, le président du mois des centrales syndicales, Inoussa Nana, tout en remerciant le ministre d’Etat pour son sens de l’écoute, a égrené un chapelet de préoccupations. Il s’agit de l’obtention de la dernière copie du code du travail, les affectations dans les médias publics et la situation des travailleurs de SITARAIL.

Selon le secrétaire général de la CGTB, Moussa Diallo, la vie chère préoccupe également l’UAS qui attend des mesures fortes du gouvernement pour la réduction des produits de grande consommation, ainsi que la revalorisation du pouvoir d’achat des travailleurs et la suppression de l’IUTS sur les salaires et indemnités. A ces préoccupations, s’ajoutent la situation des travailleurs de la mairie de Ouagadougou, celle de l’aéroport de Donsin et des personnels des ex-garderies, ainsi que l’équipement adéquat des bourses du travail de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso.

En réponse, le ministre d’Etat a indiqué que des avancées considérables sont notées sur la situation des travailleurs de la mairie de Ouagadougou, tout comme les situations de l’aéroport de Donsin et des personnels des ex-garderies. « Nous allons initier très prochainement des cadres de dialogue avec les travailleurs et les premiers responsables de SITARAIL pour résorber cette situation qui impacte l’économie nationale. Nous allons également relancer le dossier des agents abusivement affectés des médias publics et qui souhaitent y retourner », a-t-dit.

La circulaire de remboursement des salaires abusivement coupés pour fait de grève , a-t-il révélé, est en bonne voie. Quant aux terrains déjà acquis pour la construction des bourses du travail dans les 13 régions, M. Bazié a souligné que des instructions ont été données aux différents directeurs régionaux de faire le point.

A termes, le ministre d’Etat a montré sa disponibilité à travailler en tandem avec l’ensemble des partenaires sociaux et les invite à toujours attirer l’attention de l’autorité, car, a t-il dit, la finalité c’est pour servir le pays et non l’individu Bassolma Bazié .

DCRP/MFPTPS



Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document