Warning: Undefined array key "page" in /home/touteik/www/spip.php on line 2

Warning: Undefined array key "page" in /home/touteik/www/spip.php on line 4

Warning: Undefined array key "page" in /home/touteik/www/spip.php on line 6

Warning: Undefined array key "page" in /home/touteik/www/spip.php on line 8
Toute Info : Le journal populaire
Accueil > Menu 2 > Société
Société

  • Burkina Faso : le Moogho Naaba Baongo mobilise 7 000 000 F CFA et des tonnes de vivres pour soutenir l’effort de guerre

    Le Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité, le Colonel Boukaré ZOUNGRANA a reçu, ce mardi 18 avril 2023 à Ouagadougou, la contribution patriotique de Sa Majesté le Moogho Naaba Baongo à l’effort de guerre contre le terrorisme au Burkina Faso.
    Le Ouidi Naaba Kiiba, en sa qualité de doyen de la cour royale de Ouagadougou, a expliqué que l’initiative du don vient en réponse à l’appel du président de la Transition, le Capitaine Ibrahim TRAORÉ. Ce (...)

  • Santé : A 110 ans,une marocaine triomphe du virus covid-19

    A 11O ans, elle quitte le CHU-Fès saine et sauve. Après 26 jours passée, la vieille dame sort non seulement victorieuse du coronavirus mais aussi sans aucune autre pathologie. Malgré son âge, c’est avec un bouquet de fleur comme trophée de guerre « sanitaire » qu’elle quitte le CHU-Fès. En effet hospitalisée comme malade du coronavirus, cette dame du troisième âge a pris congé du centre sanitaire ce 29 mai 2020, après un séjour d’une vingtaine de jours. Ainsi à 110 ans elle guérit du (...)

  • Traitement du covid19 : l’APIVIRINE pas encore recommandé au Burkina

    EN CLAIR, L’INVESTIGATEUR PRINCIPAL AU BURKINA FASO, LE PR MARTIAL OUEDRAOGO, PROFESSEUR TITULAIRE DE PNEUMOLOGIE ET COORDINATEUR DU COMITE NATIONAL DE REPONSE A LA PANDEMIE DU COVID-19 ET LES CHERCHEURS DE L’IRSS N’ONT PAS ENCORE RECOMMANDE L’UTILISATION DE L’APIVIRINE DANS LE TRAITEMENT DES PATIENTS ATTEINTS DU COVID 19. C’est du moins ce qui ressort du communiqué du Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation en date du 5 avril dont Touteinfo (...)

  • DROITS HUMAINS ET SECURITE : une formation des défenseurs des droits humains pour minimiser les risques

    La situation sécuritaire difficile que traverse le Pays des Hommes intègres préoccupe la société civile, en particulier la Coalition burkinabè des défenseurs des droits humains (CBDDH). Elle a initié une formation au profit d’une trentaine d’acteurs le 11 février 2020 à Ouagadougou, dans le cadre du programme de protection des femmes défenseures des droits humains et des défenseurs des droits humains les plus vulnérables lancé par le ROADDH. Les thématiques à l’ordre du jour de cette (...)

  • "NOUS N’HABITERONS PAS LE CIEL", un documentaire de Laurent Ouédraogo sur la crise du logement en zone non-lotie

    La crise du logement est une question préoccupante au Burkina Faso. Suspension de lotissement, exploitation des espaces par les sociétés immobilières, grogne des populations surtout dans les quartiers non aménagés encore appelés zones non-loties, sont autant événements qui jalonnent le monde de l’habitat. Le cinéma sera la voie choisie par Laurent Ouédraogo président d’Alternative production pour participer aux débats, mais surtout contribuer à la recherche de solutions face à cette (...)

  • INSURECTION 2014 : le goût d’une lutte inachevée pour Basolma Bazié

    L’an V de l’insurrection populaire a encore été commémoré diversement par les différents acteurs qui ont contraint l’ancien président Blaise Compaoré à quitter le pouvoir en 2014 .Si le gouvernement commémore ce Ve anniversaire par le nettoyage du mémorial aux martyrs et le dépôt de fleurs par le président du Faso en leur mémoire ,la société civile dont le balai citoyen, l’un des fers de lance du mouvement insurrectionnel et des syndicats s’affairent à commémorer à leur manière ce triste (...)

  • Coup d’état de 2015 : Gilbert Diendiere aurait tout eu sauf l’amnistie plaidée par la CEDEAO le 20 septembre

    Sous l’impulsion du Régiment de Sécurité Présidentiel (RSP), la transition connaissait un coup dur. Le 16 septembre il venait de mettre fin au pouvoir de la transition dirigé par Michel Kafando. Quelques jours après ce coup de force, soit le 20 septembre les médiateurs de la communauté des états de l’Afrique de l’ouest rendu public un accord de sortie de crise. Composé de 13 points, un point fâche les résistants de la société civile, celui portant amnistie pour les putschistes. 4 ans (...)

  • 14 policiers suspendus de salaire : « C’est suicidaire et terroriste », crie le syndicat

    Décidément, la bataille entre le syndicat « Alliance Police Nationale » (APN) et sa hiérarchie n’est pas prête pour prendre fin. Au contraire, le mercure monte d’un cran chaque jour .Le dernier épisode en date est la suspension de salaire de 14 policiers militants du syndicat dont 05 sont du bureau national. Face à la presse ce 20 août 2019 à Ouagadougou, le secrétaire général Yitouro Somé et ses camarades exigent la cessation de l’acharnement et de la provocation de la hiérarchie (...)

  • Bourzanga : Le Maire Dieudonné BADINI au secours des 6000 déplacés internes

    Le deuxième trimestre de l’année 2019 a été sanglant dans les villages de Bourzanga, commune rurale du Bam frontalière du Soum. En conséquence, 6000 personnes ont trouvé refuge dans le chef-lieu de commune et à Namsiguia. Le Maire de Bourzanga, Dieudonné BADINI, par ailleurs Directeur de cabinet du Chef de file de l’Opposition politique, est allé soutenir ces réfugiés internes le dimanche 14 juillet 2019.
    Accompagné de ses adjoints, de plusieurs conseillers municipaux et des (...)

  • PROCÈS DU PUTSCH MANQUE : les avocats de la défense expriment leur indignation par rapport aux peines requises

    Plusieurs avocats ont plaidé la cause de leurs clients le 03 juillet 2019 dans le cadre du procès du putsch manqué du 16 septembre 2016. Alors que les avocats continuent de plaider la relaxe pour leurs clients, les accusés eux continuent de plaider la clémence du tribunal.
    Maitre Maria Kanyili, l’avocate du soldat de première classe Samuel Coulibaly est formelle. « J’aurai failli à ma mission si le soldat Coulibaly venait à être condamné » s’est-elle exclamée en toute fin de plaidoirie. (...)