RSS 2.0 twitter google facebook youtube

-->


Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité



Burkina : l’ONU demande "une enquête rapidement" sur des possibles exactions contre des civils à Djibo

D 15 novembre 2022     H 20:35     A ALAIN YAMEOGO     C 0 messages


L’organisation des Nations unies est préoccupée sur les allégations d’exactions contre des populations civiles dans plusieurs villages de Djibo, région du Sahel au Burkina Faso.

« Il est crucial qu’une enquête soit rapidement menée » sur les allégations d’exactions militaires, dans le Sahel du pays, a déclaré le lundi 14 novembre à RFI Seif Magango, porte-parole du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCDH).

Le samedi 12 novembre, le gouvernement burkinabè a publié un communiqué pour annoncer l’ouverture d’une investigation à ce sujet.
En outre, le Bureau du Haut commissariat aux Droits de l’Homme ( HCDH) indique, dans une note d’information au gouvernement burkinabè que "le 09 novembre 2022, vers 14H, le 14e Régiment Interarmes de Djibo aurait tiré des obus sur les villages de Holdé, Yaté , Ména et Dabere-Pogowel, situés à environ 10 km du camp militaire du Régiment de la ville de Djibo ( province du Soum, région du Sahel)." Au moins une dizaine de civils auraient été tués dans ces tirs de l’armée, rapporte l’organisme de l’ONU.

Le gouvernement dans sa réponse à l’organisation avait rassuré que "dans la lutte contre le terrorisme le Burkina Faso est particulièrement soucieux du respect des droits humains".

NB : Image d’illustration Michelle Bachelet, actuelle Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme, le 28 février 2022 à Genève.

Alain YAMEOGO www.touteinfo.com



Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document