RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


Burkina : l’exhumation du corps supposé de Thomas Sankara a commencé (dans la discrétion ?)

D 25 mai 2015     H 11:28     A Toute info     C 0 messages


L’exhumation des supposées tombes du Président Thomas Sankara et de ses douze compagnons assassinés le 15 octobre 1987 a débuté ce lundi 25 mai 2015 au cimetière de Dagnoën à Ouagadougou.

L’opération se déroule en présence du juge d’instruction militaire François Yaméogo. Trois spécialistes devront s’occuper de l’expertise médicale sous ses ordres. Il s’agit de deux médecins burkinabè et un français, le professeur Alain Miras qui seront
Les avocats de la famille Sankara sont également présents sur les lieux.

Jusqu’à 9h30 ce lundi matin, aucune information n’a précisé la fin probable de l’exhumation. Aussi bien les populations que les journalistes ont été tenus à plus de cent mètres du mur du cimetière. Seuls sont admis à l’intérieur du cimetière les membres des différentes familles et qui disposent d’invitations rigoureusement vérifiées à l’entrée par des gendarmes et policiers.

L’exhumation des tombes devrait permettre de réaliser des croisements ADN avec les membres des familles respectives afin de déterminer s’il s’agit réellement de Thomas Sankara et de chacun de ses compagnons qui y ont été enterrés. Cette étape servira de preuve pour enrichir l’instruction judiciaire qui a commencé avec les auditions, notamment celle de la veuve Mariam Sankara le 18 mai 2015.

Amidou Kabré

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document