RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


Exhumation des restes de Thomas Sankara : des ossements et des morceaux de tissus ont été retrouvés dans sa supposée tombe

D 27 mai 2015     H 02:49     A Toute info     C 0 messages


Les restes supposés de Thomas Sankara ont été exhumés d’une tombe ce mardi 26 mai 2015 au cimetière de Dagnoën à Ouagadougou. Il s’agit d’une opération dans cadre de l’instruction judiciaire de son assassinat et de celui de ses compagnons en 1987. Deux tombes ont été ouvertes lundi et quatre autres ont subi la même opération ce mardi.

« A l’intérieur, on vient de finir avec les restes du capitaine Thomas Sankara (…) on a trouvé bien sûr ses restes, des ossements, son vêtement, disons des morceaux de tissus. Maintenant, il appartient aux experts de faire un travail d’expert pour fouiller et ils vont certainement produire des rapports. » A indiqué Maître Bénéwendé Stanislas Sankara, avocat de la famille, juste après l’exhumation de la supposée tombe de Thomas Sankara.

L’opération d’exhumation concerne douze autres tombes supposées de ses compagnons assassinés le même jour que lui, le 15 octobre 1987 lors du coup d’Etat qui a porté Blaise Compaoré au pouvoir.

Lundi 25 mai 2015, premier jour des travaux, des restes de deux corps supposés être respectivement de Noufou Sawadogo et de Hamadé Sawadogo ont été exhumés. Ce mardi 26 mai 2015, des restes de quatre autres corps supposés de Abdoulaye Gouem, Der Somda, Laye Ouali et Sibiri Zagré ont été exhumés après celui supposé de Thomas Sankara. Ce qui porte à sept le nombre de corps (des restes) exhumés dans le cadre de l’expertise des tombes devant servir pour l’instruction judiciaire sur les assassinats du 15 octobre 1987.

Six tombes autres sont en attente d’être ouvertes. Les corps exhumés devront subir une expertise afin de déterminer s’il s’agit réellement des corps des personnes citées et les conditions dans lesquelles les assassinats ont eu lieu. Par exemple, l’ont-ils été par balles ? Quels types de balles ? A ce stade, il est indéniable d’une étape importante se dégage pour une instruction sérieuse dans l’affaire Thomas Sankara et ses compagnons.

Amidou Kabré

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document