RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Toute l’actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX (AVC) : Les médecins tirent sur la sonnette d’alarme !

D 3 octobre 2016     H 12:51     A Toute info     C 0 messages


« Toutes les 6 secondes, une personne meurt d’accident vasculaire cérébral (AVC) dans le monde ». Ce chiffre fort interpellateur a été communiqué à la presse ce samedi 1er octobre 2016 par l’Association pour la Promotion de la Santé au Burkina Faso (APS-Burkina). Ce face à face avec les hommes de médias s’est tenu en prélude à la commémoration de la journée mondiale de lutte contre les AVC, célébrée le 29 octobre de chaque année.

« Tout ce que nous mettons dans la bouche doit normalement nourrir notre organisme et non le détruire ». Ces propos du médecin cardiologue, Docteur Valentin Yaméogo, visent à sensibiliser la population sur les facteurs des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) qui sont entre autre le tabagisme et l’alcool. Cette pathologie fait des ravages à travers le monde. Selon les spécialistes de la santé cardio-vasculaire et cérébrale, les AVC tuent plus que la combinaison des décès liés à trois maladies jugées mortelles à savoir la tuberculose, le VIH Sida et le paludisme. En effet, l’on enregistre environ 6 millions de décès en AVC chaque dans le monde dont 87% dans les pays en voie de développement. Des chiffres encore alarmants avancent que toutes les cinq secondes une personne est atteinte d’AVC, qui représentent d’ailleurs la 3e cause de mortalité dans le monde. L’OMS projette une augmentation de l’incidence des AVC dans le monde, passant de 16 millions en 2005 à 23 millions en 2030.

Une pathologie inquiétante

Lors de la rencontre avec la presse, le Docteur Labodin Lompo, médecin neurologue, spécialiste AVC, s’est fait le devoir de donner une appréhension toute particulière de cette pathologie. « Un accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsque la circulation sanguine vers ou dans le cerveau est interrompue par un vaisseau sanguin bouché (AVC ischémique ou encore infarctus cérébral) ou par l’éclatement d’un vaisseau sanguin provoquant une hémorragie (AVC hémorragique) dans le cerveau » ; indique-t-il, avant d’ajouter que les conséquences sont dramatiques avec des cellules du cerveau (neurones) qui ne reçoivent plus l’oxygène et les nutriments dont elles ont besoin pour fonctionner normalement. « Certaines cellules sont alors endommagées et d’autres meurent. Faute d’une prise en charge très rapide, les lésions peuvent devenir irréversibles. C’est pourquoi l’AVC est une grande urgence médicale. Chaque minute compte », s’est inquiété le médecin neurologue.

Symptôme d’alerte et mesures de prévention des AVC

Les premiers symptômes d’un AVC se manifestent par un engourdissement, une faiblesse ou une paralysie brutale d’une partie ou de la moitié du corps, des difficultés à parler, un trouble de la vision, des troubles de l’équilibre, de la coordination ou de la marche, un mal de tête sévère et soudain n’ayant aucune cause connue. Face à de telles situations, les médecins recommandent de conduire immédiatement le patient aux urgences médicales afin de d’augmenter les chances de survie et de récupération fonctionnelle. Mais comment prévenir les AVC ? Les médecins spécialistes du domaine conseillent la diminution de la consommation de l’alcool, le contrôle de la contraception hormonale en arrêtant de fumer, l’équilibre de la glycémie (alimentation variée), la pratique régulière des activités physiques, la gestion du stress, la perte du poids en cas de surpoids, etc.

Aussi, à l’occasion de la 15e journée mondiale des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) qui a lieu le 29 octobre chaque année, l’Association pour la Promotion de la Santé au Burkina Faso (APS-Burkina) se mobilise à travers tout le pays pour organiser des actions d’information, d’éducation et de sensibilisation pour tous, afin de réduire la mortalité, la fréquence et la gravité des séquelles fonctionnelles des AVC ; d’où le thème principal « Agir vite pour le cerveau ».

Noufou OUEDRAOGO
TOUTE INFO, Quotidien burkinabè en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Editions spéciales

  • 13/8 - 23:00

    Des tirs entendus depuis le milieu de la soirée au Centre ville de Ougadougou

  • 13/8 - 23:09

    Urgent : Nous vous recommandons d’éviter le centre ville de Ouagadougou.
    Merci de rester chez vous ou de conserver vos positions actuelles.
    Nous vous donnerons des details bientôt. (Gendarmerie nationale)





Newsletter



Météo
Meteo Ouagadougou