RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


LUTTE CONTRE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES : Les jeunes prêts pour la bataille

D 6 octobre 2016     H 20:22     A Toute info     C 0 messages


La Conférence nationale des jeunes sur le climat (CNJC) organisée par la Coordination nationale des jeunes pour l’environnement et le climat (CONAJEC), a débuté ce jeudi 6 octobre 2016 à Ouagadougou. Durant 72 heures, les participants vont recevoir les rudiments nécessaires pour une lutte efficace contre les changements climatiques.


La nature souffre, la terre se meurt. Les hommes à cause de leur inconscience, détruisent la planète qui les abrite. Heureusement parmi ces hommes, se trouvent des esprits qui ont pris conscience de la catastrophe vers laquelle se dirige l’humanité à grands pas. Ils élèvent alors la voix pour ramener à la raison leur semblable afin d’éviter le pire. C’est le cas de la Coordination nationale des jeunes pour l’environnement et le climat (CONAJEC) qui ne ménage aucun effort pour lutter contre la catastrophe qui guette l’humanité. La Conférence nationale des jeunes sur le climat (CNJC) qu’elle a organisée et qui a débuté dans la capitale burkinabè ce jeudi 6 octobre 2016 est la preuve de son engagement dans la lutte contre les changements climatiques. Le représentant de la représentante résidente du PNUD, coordinatrice du système des Nations unies au Burkina Faso, le spécialiste en changement climatique au compte du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), Hartmut Schifferer, estime que les changements climatiques mettent clairement en péril la vie humaine. Ainsi, la tenue de ladite conférence traduit la prise de conscience de la jeunesse sur les enjeux des changements climatiques a confirmé le représentant du ministre de l’Environnement, de l’Economie verte et du Changement climatique, Yacouba Coulibaly. Il fonde l‘espoir sur le fait qu’à la sortie de la conférence, les participants seront suffisamment outillés pour contribuer à diffuser et à rendre effectifs les engagements pris par l’Etat burkinabè en matière de lutte contre les changements climatiques. Il les a alors invités à faire en sorte que les connaissances qu’ils auront à acquérir durant ces trois jours de travaux, soient dupliquées dans les associations dont ils sont membres. C’est important selon lui, car « Nous demeurons convaincus que si toute la jeunesse prend conscience des enjeux de l’environnement aujourd’hui et se mobilise à son profit nous remporterons des victoires », a-t-il souligné. Si le représentant du ministre en charge de l’environnement estime que chaque jour, chaque minute constitue un temps perdu dans la terrible course contre la montre qui s’impose au pays dans le cadre de la sauvegarde et de la survie de l’humanité tout entière, il a rassuré la CONAJEC sur l’entière disponibilité du ministère à lui apporter son appui. La même assurance a été donnée par le PNUD au gouvernement burkinabè qui a fait de la lutte contre les changements climatiques une priorité si on se réfère aux propos tenus par le spécialiste de l’institution au Burkina. Il a profité de l’occasion pour saluer l’effort du gouvernement qui a donné son accord sur le projet de loi portant autorisation de ratification de l’accord de Paris sur les changements climatiques.

Thierry KABORE

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document