RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


DELEGATION CONSULAIRE DU CENTRE : Amidou Ouédraogo dit « Hamid Carreau » prend la tête du wagon

D 29 novembre 2016     H 21:17     A Toute info     C 0 messages


Le gouverneur du Centre a procédé à l’installation du bureau de la délégation consulaire du Centre le lundi 28 novembre 2016 à Ouagadougou. L’union sacrée autour du président nouvellement élu Amidou Ouédraogo et ses collaborateur a été souhaité.

Amidou Ouédraogo, Moussa Y. Traoré et Marie Josépha Ilboudo, ce sont les trois élus consulaires qui ont pour mission de diriger le bureau de la délégation consulaire pour un mandat de 5 ans. Ils sont tous les trois respectivement président, vice président et secrétaire dudit bureau. Ils ont été élu sur les 47 élus qui forme la délégation consulaire de la région du Centre ce lundi 28 novembre 2016. En sa qualité de représentant du ministre du Commerce de l’Industrie et de l’Artisanat, le patron de la cérémonie, le gouverneur du entre a rappelé aux 47 membres qu’ils sont désormais investis d’une mission celle de défendre royalement les intérêts des opérateurs économiques de la région du Centre avec détermination. Le président nouvellement élu Halidou Ouédraogo en est conscient et l’a fait savoir à travers son vice-président Moussa Y. Traoré. Bien que le mandat soit bénévole, gratuit et désintéressé, le gouverneur a rappelé aux élus consulaires qu’ils ont le devoir tout en travaillant à faire prospérer leur entreprise, de privilégier l’intérêt collectif, celui de faire du secteur privé local un moteur de croissance pour la région. Il les a appelés à la solidarité tout en cultivant l’esprit de collaboration. Il a également invité le président nouvellement élu à être disponible, accessible, à être à l’écoute des doléances des opérateurs économiques car c’est seulement dans cette dynamique que le secteur privé régional prospèrera a-t-il indiqué. Il lui a rappelé que la mission qui lui a été confiée est immense et pleine de défis. « La relevé, dépendra non seulement de votre capacité à fédérer l’ensemble des opérateurs économiques de la région mais aussi de votre capacité à parvenir à des consensus » a-t-il souligné. Afin de montrer l’exemple, il a engagé sa responsabilité à accompagner la délégation consulaire.

La cloche du rassemblement a été sonnée

Il faut dire que l’appel du gouverneur n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd si on en croit la déclaration du président : « M. le gouverneur vous avez parlé de cohésion et je peux vous rassurer que mon mandant sera placé sous la base de la cohésion ». Conscient qu’il a besoin de l’accompagnement des uns et des autres pour réussir la mission qui lui a été assignée, il a appelé à la solidarité. Il a invité tous les élus consulaires à travailler main dans la main. Cet appel a reçu le soutien du gouverneur qui a invité l’ensemble des opérateurs économiques à apporter leur soutien au bureau mis en place afin que les défis qui se dresseront devant lui soient relevés. Afin de ratisser le large comme on aime le dire si bien, Amidou Ouédraogo a tendu la main à qui veut la prendre. Il déclare à cet effet : « Aujourd’hui il n’y a ni de vainqueur, ni de vaincu ; le seul vainqueur c’est la Chambre régionale du Centre ».
Si Hamidou Ouédraogo a été élu à la tête de la délégation consulaire du Centre le lundi 28 novembre 2016, il a été devancé par Poulma Marcel Zouma à Koudougou au centre-Ouest et Lassina Diawara à Bobo dans la région de l’Ouest.

Thierry KABORE
TOUTE INFO, Quotidien burkinabè en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document