RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


FÊTES DE FIN D’ANNEE : les forces de sécurité prêtes pour assurer la sécurité de la population

D 25 décembre 2017     H 01:30     A Toute info     C 0 messages


Ce dimanche 24 décembre 2017, le commissariat de police de Ouaga 2000 a procédé au déploiement des agents mobilisés pour la protection des citoyens durant les fêtes de fin d’année. Ledit déploiement a été effectif sous le commandement du commissaire de police, Michel Bamouni.

C’est depuis le 15 novembre 2017 que le commissariat de police de Ouaga 2000 se prépare pour la protection des citoyens de Ouagadougou durant ces fêtes de fin d’année. Il est fin prêt en témoigne le déploiement de ses agents qui a été effectif ce dimanche 24 décembre 2017. Ces derniers n’auront pas droit à la fête car ils ont pour mission d’assurer la protection de la population de Ouagadougou. Si on en croit le commissaire de police, du Commissariat de Ouaga 2000, Michel Bamouni, ses hommes seront postés à une dizaine de carrefours ; sur les lieux de culte tels que la paroisse Notre dame des apôtres, l’église évangélique de la Patte d’Oie. Il révèle également qu’ils vont patrouiller dans la ville pour permettre à la population de Ouagadougou de fêter dans la quiétude. Il confie que pour assurer la sécurité des citoyens, son équipe a mis en place un système de 3 fois 4. Cela signifie que chaque six heures, 40 éléments seront déployés pour la circulation routière, et une vingtaine sur les lieux de culte à protéger a-t-il soutenu.

On le sait, cette mission n’est pas nouvelle pour les forces de sécurité car au quotidien elles protègent déjà les citoyens, elles patrouillent, elles régulent la circulation. Cependant comme on aime le dire si bien, à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles, la protection de la population en période de fête est exceptionnelle. C’est pour cela que, pour les mauvais usagers qui viendraient à ne pas respecter les règles de circulation, Michel Bamouni confirme que l’aspect sera mis plus sur la prévention. Cependant, il n’exclut pas la répréhension en cas d’excès. En homme averti, le commissaire n’a pas hésité à prodiguer quelques conseils. « Rester prudent car la prudence est mère de sûreté. Respecter les règles de la circulation, respecter les agents qui sont déployés pour assurer leur protection. Si chacun respectait les consignes que les agents de police vont donner, personne ou très peu termineront la fin d’année à l’hôpital ». Tel est le message que le patron des policiers de à partager avec la population de Ouagadougou.

Thierry Kaboré

TOUTE INFO, quotidien d’informations en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document