RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


MATCH BURKINA # ANGOLA : les Etalons locaux nous feront-ils rêver comme l’équipe fanion en 2013 ?

D 15 janvier 2018     H 15:48     A Toute info     C 0 messages


Les Etalons locaux du Burkina Faso entreront en lice, demain mardi 16 janvier, à Agadir face au « Palancas Negras » de l’Angola pour la 5ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) Maroc 2018. Outre cette formation angolaise, l’équipe entrainée par Drissa Malo Traoré « Saboteur » aura fort à faire face aux « Lions indomptables » du Cameroun et aux « Diables rouges » du Congo Brazzaville.

De toute évidence, on peut se targuer de féliciter la formation burkinabè pour sa préparation test presque réussie en Tunisie avant son entrée en compétition. En effet, les « ouailles » de Saboteur se sont imposées (2-0) en match amical contre les « Chevaliers de la Méditerranée ». Elles ont également concédé le nul vierge (0-0) face à l’Olympique de Tunis. Cependant, il ne faudra pas dormir sur ses lauriers, car comme l’avait indiqué la tête pensante de cette formation des Etalons du Burkina Faso Drissa Traoré lors de la conférence de presse qu’il a animée courant décembre 2017, « les trois (3) formations ont chacune son style de jeu », avait-il dit.
Mais en ce qui concerne l’adversaire du jour l’Angola, Saboteur avait indiqué qu’il avait deux styles de jeu : « il peut aligner la technique, il peut également aligner l’engagement et le physique. Cette nation a des joueurs qui ont généralement du gabarit. Ils ont des joueurs rapides », avait-il poursuivi.

Que faire aller loin ?

Si cette jeune formation burkinabè veut aller loin dans cette compétition (c’est l’objectif fixé du coach Saboteur), elle devra le mouiller le maillot à fond et de jouer surtout franc jeu. De plus, le gardien de but, Aboubacar Sawadogo et ses camarades devraient mettre à profit ce qu’ils ont appris tout au long de leur stage à Tunis en sachant exploiter la moindre faille chez l’adversaire quel qu’il soit.
Au moment où nous mettions en ligne cet article, nous apprenons que le latéral gauche, de cette équipe burkinabè, Sévérin Traoré, s’est blessé lors des séances d’entrainement. « Il faudra donc attendre 48 heures pour se fixer sur la nature exacte du mal », nous informe notre source présente à Agadir où se déroulent les hostilités du groupe D. Une chose est sûre le sociétaire de l’AS SONABEL est déjà forfait pour la rencontre de demain.
En rappel, le Burkina Faso est à sa deuxième participation après celle de 2014 dans cette compétition africaine réservée exclusivement aux footballeurs locaux évoluant dans leurs propres pays.

Aziz Tiendrebéogo

TOUTE INFO, quotidien d’informations en ligne

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document