RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Toute l’actualité

Version imprimable de cet article Version imprimable


ACCORD GOUVERNEMENT-SYNDICATS : la CNSE fait le point des négociations à ses militants

D 30 janvier 2018     H 11:26     A Toute info     C 0 messages


La Coordination Nationale des Syndicats de l’Education (CNSE) était en assemblée générale, le lundi 29 janvier 2018, pour rendre compte des à la base. Après le protocole d’accord entre le gouvernement signé le 28 janvier, les 15 centrales ont obtenu gain de cause. Elles ont appelé leurs militants à reprendre les cours pour éviter une année blanche.

Les négociations entre Gouvernement et Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) ont abouti à un protocole d’accord très tôt dans la matinée du 28 janvier 2018. Cet accord vient mettre fin à quatre mois de grève qui faisait craindre le risque d’une année blanche. Ce qui permettra aux différents syndicats de tout mettre en œuvre pour terminer l’année scolaire. L’assemblée générale convoquée par la CNSE le lundi 29 janvier dernier était l’occasion de restituer militants le long processus de la crise. « Nous avons géré notre lutte jusqu’à la fin » a déclaré Mamadou Barro, doyen de la coordination nationale de l’éducation. Selon lui , il y a eu « des pressions et des pièges mais nous les avons déjoués » , car cette lutte a posé les bases de la réforme du système de l’éducation.
La coordination a eu des avancées. Au plan social, ce sont 15 organisations syndicales qui se sont mises d’accord pour mener une lutte dans la durée et sortir ensemble. « Nous sommes fiers , parce que si ce protocole est mis en application , le paysage du système éducatif va changer dans les années à avenir . C’était notre objectif , et nous allons poursuivre la lutte jusqu’à ce que le protocole soit effectivement mis en œuvre pour le bonheur de l’enfant burkinabè. » A fait savoir Windyam Zongo, coordonnateur nationale de la CNSE. Il a par ailleurs rassuré que les dispositions seront prises pour que les évaluations se déroulent bien.
Selon les termes du protocole signé, et au regard des perturbations enregistrées relativement au déroulement de l’année scolaire 2017-2018, les deux parties s’engagent à réexaminer au plus tard le 31 janvier 2018 la gestion du reste de l’année scolaire afin qu’elle se déroule dans de bonnes conditions. Elle on également convenu de mettre en place un comité bipartite de suivi de la mise en œuvre du protocole. Ainsi la partie syndicale s’engage à lever tous les mots d’ordre, à compter de la date de sa signature.
L’intégralité du protocole d’accord à télécharger ci-dessous.

Emmanuel K. Fiakofi

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document