RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Burkina Faso

Version imprimable de cet article Version imprimable


Vote des Burkinabè de l’étranger : La majorité présidentielle épouse la vision de Roch Kaboré

D 23 avril 2018     H 10:00     A Toute info     C 0 messages



Sur la question du vote des Burkinabè de l’étranger en 2020 et des modalités d’adoption de la nouvelle Constitution, les partis politiques de la majorité présidentielle comptent engager un dialogue interne pour accompagner la vision du président du Faso Roch Marc Kaboré, a indiqué vendredi leur porte-parole. « Le président du Faso nous a donné des orientations et sa vision et maintenant il appartient à nous partis politiques (de la majorité), d’engager à notre sein, le dialogue interne pour faire en sorte que nous puissions travailler pour sa mise en œuvre », a déclaré le porte-parole des partis de la majorité, Vincent Dabilgou. M.Dabilgou s’exprimait à l’issue des échanges entamés par le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré avec les partis politiques burkinabè sur le vote des Burkinabè de l’étranger et sur l’adoption de la nouvelle Constitution. « Nous avons pris acte et déjà nous avons commencé à travailler pour faire en sorte que cette vision puisse approfondir la démocratie », a indiqué Vincent Dabilgou, par ailleurs ministre en charge des Transports. A la question de savoir de quel type de vision s’agit-il ? , M.Dabilgou a répondu que c’est « une vision à l’interne des partis politiques et lorsque nous allons engager les concertations, vous verrez que la vision sera tracée ». Il s’est également réjoui de voir l’adoption prochaine de la nouvelle Constitution qui selon lui, va « refonder le Burkina Faso nouveau ». « C’est un processus suffisamment transversal puisse qu’il est question de rediscuter avec nos partenaires de l’opposition pour aboutir à quelque chose qui est bien pour notre pays en terme de processus électorale et de démocratie », a-t-il indiqué. Pour le ministre en charge de l’Administration territoriale Siméon Sawadogo, ces échanges que le président Kaboré a eus avec l’opposition politique (jeudi) et avec la majorité (vendredi), permettront de de concrétiser des engagements de son programme. Sawadogo a rappelé que le président du Faso avait mis une commission qui a travaillé pour sortir un avant-projet de constitution consensuelle. Il a aussi indiqué Roch Kaboré avait affirmé que le vote des Burkinabè de l’étranger sera « opérationnaliser sous son mandat ». A l’en croire, un document synthèse des propositions demandées par le chef de l’Etat ira à l’Assemblée nationale.

Agence d’information du Burkina
als/ata

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document