RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


FUTURES ELECTIONS : la CENI, bientôt à la rencontre de la diaspora burkinabè

D 30 novembre 2018     H 12:15     A Toute info     C 0 messages


La Commission Électorale Nationale Indépendante(CENI) a tenu ce mercredi 28 novembre 2018 une rencontre avec les partis politiques et les Organisations de la Société Civile(OSC).L’Objectif de cette rencontre tenue dans les locaux du Ministères des Affaires Etrangères et de la Coopération , est d’informer les responsables de ces partis et organisations de la tournée des délégations de la CENI pour rencontrer les Burkinabè vivant à l’extérieur ,question de leur apporter des informations concernant leur vote pour les séances électorales à venir.


C’est Newton Ahmed Barry himself entouré de ses commissaires, qui a présidé la rencontre avec les partis politiques et les Organisations de la Société Civile. Ce rendez-vous pour le président de l’institution électorale a été initié afin d’apporter des informations aux principaux acteurs prenant part au processus électoral sur le vote des burkinabè de l’étranger .A cet effet, afin d’assurer des élections transparentes et la participation effective des burkinabè de l’extérieur, des délégations de la CENI iront à la rencontre des compatriotes dans les différents lieux de résidence à travers le monde .La sortie de ces délégations débutera le 1er décembre au 15 décembre soit deux semaines de rencontre avec la diaspora .Chaque équipe sera composée d’un commissaires , 2 ou 3 fonctionnaires de la CENI en fonction de l’axe et de techniciens .Durant ces deux semaines les émissaires devront sillonner 14 axes pour porter des informations comme celles portant sur le processus électoral , la constitution du fichier électorale ,des informations sur les documents de vote. Par ailleurs certains partis et OSC venus pour la circonstance ont soulevé des inquiétudes notamment sur la façon dont l’institution communique car certains partis n’ont aucun commissaire à la CENI puisqu’ils ne sont ni de la majorité ni de l’opposition mais des partis centristes et demandent qu’on les prennent en compte dans les processus de décision et de rencontre .Autre inquiétude soulevée celle sur l’effectivité de la participation de la majorité de la diaspora car des questions de mobilité s’imposent et celui du processus de la mise à disposition de la CNIB. Newton rassure que la CENI fera tout ce qui est à son pouvoir pour que les burkinabè de l’extérieur prennent part de façon effective et participative aux échéances électorales prochaines .Mais il ne faut pas se leurrer l’acte de vote est volontaire selon la constitution, la CENI fera sa part mais il appartient aux populations de faire sa part dit-il .La confection des Cartes Nationale d’Identités Burkinabè(CNIB) ne relève pas de la compétence de la CENI mais elle espère que cela serait pour bientôt a-t-il déclaré .Pour le premier responsable ,la CENI procédera par le recensement et l’enrôlement des électeurs avec les documents autorisés par la loi comme la CNIB et le Passeport et relèvera l’empreinte digitale des concernés .A Newton Ahmed Barry de conclure cette sortie n’est que le début du déclenchement du processus électorale qui conduira aux élections de 2020.

Camille Baki

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document