RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


SANTE : Des journalistes outillés sur la promotion de la santé maternelle et néonatale

D 28 décembre 2018     H 10:14     A TOUTE INFO     C 0 messages


La maison de la femme est le lieu qui a été choisi par l’Initiative Privée et Communautaire (IPC) ce 27 décembre 2018 pour renforcer les capacités des journalistes dans le cadre de la stratégie « Collaborer avec les Individus, les Familles et les communautés pour améliorer la santé maternelle et néonatale(IFC). La journée a été ponctuée de communications des différents partenaires pour mieux éclairer la lanterne des journalistes sur la problématique de la promotion de la santé maternelle et néonatale.

Le cadre stratégique de l’OMC dénommé « collaborer avec les individus, la famille, et les communautés pour améliorer la santé de la mère et du néonatal (IFC), est l’option choisie par le département de Nicolas Meda de le cadre de la mise en œuvre du plan d’accélération de la réduction de la mortalité maternelle et néonatale. En effet, la stratégie IFC mise principalement sur la documentation, la capitalisation et la sensibilisation des populations. Toutefois le programme connait des insuffisances en termes de communication et d’informations. C’est en cela les professionnels des medias sont sollicités pour pallier cette insuffisance mais aussi contribuer à la recherche des ressources pour booster la mise en œuvre de la stratégie. Pour docteur Moussa Dadjoa à la direction de la santé et de la famille au ministère de la santé, les journalistes disposent des canaux nécessaires pour percuter les messages là ou l’agent de santé ne peut pas arriver. « Il est nécessaire de former des acteurs à tous les niveaux aux différents systèmes de santé et la place des hommes de medias est non négligeable »a –t-il soutenu. L’Initiative Privée et Communautaire(IPC) aux dires du chargé du suivi et évaluation Eugène Bakouan, implique la participation effective des populations dans l’amélioration de leur santé à travers le programme IFC .La situation de santé de la mère et du nouveau-né est préoccupante car chaque jours des milliers de bébés et femmes perdent la vie dans les hôpitaux .Face à cette situation, plusieurs approches existent telle l’approche transformatrice en matière genre dans le cadre de la planification familiale et celle portant sur un protocole d’accord sur les droits de ces personnes concernées .Ainsi pour madame Aminata Bargo de l’ONG Enfant du Monde il importe d’assurer une certaine dignité à la femme et pour ça il est important de faire des moments de grossesses et des accouchements des expériences positives.
La formation a pris fin, par un engagement des participants à appuyer le programme à travers plusieurs activités tels des émissions interactives, des sorties de terrain et des reportages etc. Ça n’arrive pas seulement qu’aux autres, la question de la santé maternelle et néonatale nous incombe tous et qu’il y a lieu que des actions fortes soient prises pour sauver des vies.

Camille Baki

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document