RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


« 325 milliards pour soutenir les forces de défense et de sécurité » selon Alexandre TAPSOBA du groupe parlementaire MPP

D 25 décembre 2019     H 20:30     A Camille Baki     C 0 messages


De nombreuses infrastructures socioéconomiques seront réalisées au profit des populations des villes et des campagnes. Ainsi s’annonce les couleurs de 2020 et qui plus du groupe parlementaire Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) pour l’annoncer. Construction d’un centre de cancérologie et de neurochirurgie pour ne citer que cela sont des chantiers far pour la dernière année du quinquennat du président Roch Marc Kabore dont les députés du groupe parlementaire MPP ont fait le bilan de leur activité parlementaire. Et ce à l’issu d’une conférence de presse animée ce matin à Ouagadougou.

« C’est le lieu pour nous de saluer le peuple du Burkina Faso qui a toujours su opposer une vaillante résilience face aux aléas et aux différentes adversités » telle est la foi du président du Groupe parlementaire Mouvement du Peuple pour le Progrès Alexandre TAPSOBA. Une foi qui lui donne pleine assurance que le peuple saura relever le défi sécuritaire dans l’honneur et la dignité. En effet, selon Alexandre TAPSOBA et ses camarades pour les besoins de ressources humaines, matériels et financiers, 325 milliards des ressources publiques sont alloués aux forces de défenses et de sécurité dans leur lutte contre la nébuleuse terroriste. La dignité c’est aussi l’amélioration des conditions de vie des burkinabè. Pour cela l’année 2020 est une année de réalisation de grands chantiers socio-économiques. Plusieurs secteurs seront touchés dont la santé et l’éducation. Le département de Rosine Lougué (la santé) bénéficiera de 4 CHR-U, d’un centre de cancérologie et d’un centre de neurochirurgie. Pour les membres du groupe parlementaire MPP, 12 ,71% du budget de l’Etat est alloué à la santé et 24,93% du budget affecte au ministère de l’éducation. Ce dernier aura pour compte15 nouveaux CEG et 70 écoles.

La jeunesse et l’énergie une autre priorité pour 2020

La formation et la promotion de l’entreprenariat sont des palliatifs au manque criard d’emplois. Pour faire de cette donne un levier de développement, plusieurs projets de jeunes seront financés. Il s’agit du financement de 2700 projets de jeunes, l’octroi de 2300 nouvelles bourses, 53477 aides et 11223 prêts aux étudiants.
Quant à l’énergie, la construction de centrales solaires combinée à la réalisation de centrales thermiques et hydroélectriques permettront l’atteinte d’une production d’électricité de l’ordre de 1000MW en 2020.

Du FCFA à l’ECO, le groupe parlementaire s’alignera sur les décisions des chefs d’Etat qui sont en concertation

Le passage du FCFA à l’ECO annoncé la semaine passée par le président ivoirien Alassane Dramane Ouattara, fait les choux gras de l’actualité. Pour sa part le groupe parlementaire MPP par la voix de son président, dit attendre la décision qui sortira des concertations des chefs d’Etats. « Nous nous alignerons sur la décision des chefs d’Etats en concertation » affirme le premier responsable du parti.
Consentir l’impôt est l’une des missions constitutionnelle des députés et la question de l’Impôt Unique sur les Traitement de Salaire(IUTS) est l’émanation d’un souci d’équité et de justice sociale se défend le premier responsable du groupe parlementaire MPP.

Camille BAKI

Version imprimable de cet article Version imprimable