RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


Mali : IBK dans l’œil du cyclone !

D 2 juin 2020     H 17:30     A Camille Baki     C 0 messages


Une coalition composée du guide religieux Mahmoud Dicko, de partis politiques et de la société civile marcheront le 5 juin 2020. La coalition a un objectif, la démission du président Ibrahim Boubacar Keita, qu’il accuse d’être responsable de la situation sécuritaire dramatique que vit le pays.

« Gouvernance chaotique et prédatrice », c’est la tache indélébile de la gouvernance du président Ibrahim Boubacar Keita selon l’alliance constituée de partis d’opposition, de la société civile et du guide religieux Mahamoud Dicko. Tête de proue de ce mouvement, le chef religieux et ses camarades demandent la pure et simple démission du président. Selon eux et rapporté par nos confrères du site d’information maliactu.net :« Face à la situation dramatique que vit notre pays », les membres de cette alliance « ont convenu de créer les conditions d’une grande mobilisation pour le sursaut national face à la gouvernance chaotique et prédatrice » qui fait peser sur le pays le « risque de partition », se sont-ils défendus dans un communiqué. Enfonçant le clou, le mouvement composé de Mahmoud Dicko, du Front pour la sauvegarde de la démocratie (FSD) regroupant des partis d’opposition dont le principal est le parti D’Espoir Mali Koura (EMK) et le cinéaste Cheick Oumar Sissoko de la société civile, dénonce la dégradation de la situation sécuritaire, économique et sociale mais aussi pointe du doigt les irrégularités qui ont entaché les récentes législatives.

Le tableau sombre de la gouvernance IBK établit les organisateurs de la marche du 5 juin veulent le départ du président et de son gouvernement. La coalition va-t-elle réussir à prendre le pouvoir par la rue comme au Burkina Faso en 2014 ? en tout état de cause, ces remous sociaux sont une épine de plus dans le pied des Maliens qui devront faire face à une crise sécuritaire et sanitaire.

Camille BAKI

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document






Newsletter



Météo

Compteur de visites