RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Pubs

Version imprimable de cet article Version imprimable


Problème d’eau à Ouagadougou : L’ONEA établit un programme de distribution alternée

D 4 mai 2016     H 21:47     A Toute info     C 0 messages


L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) a animé un point de presse ce mercredi 4 mai 2016. L’objectif est de communiquer sur le programme de « distribution d’eau alternée ».

« L’eau c’est la vie », dit-on souvent. L’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) en est conscient et fait de son mieux pour approvisionner la population en eau potable malgré les difficultés qui se posent à lui. Et en ce moment de canicule où la demande est élevée alors que la denrée à servir se fait rare, la société d’eau a décidé d’approvisionner ses clients à la base d’un programme établi. Ce programme a défini 23 groupes de distribution jour et nuit qui devrait permettre à chaque abonné d’avoir de l’eau sur un intervalle de 12 heures au moins selon le directeur général de l’Office national de l’eau et de l’assainissement (ONEA) Hamadou Ouédraogo. Il a nommé ledit programme, « la distribution alternée » qui selon lui se présente comme la solution la plus appropriée et la plus équitable face à la situation d’insuffisance de la production d’eau.

Qu’est-ce que la distribution alternée ?

La distribution alternée [programme ci-dessous] selon les explications de Hamado Ouédraogo consiste à organiser une distribution tournante par zone suivant des plages horaires définies. En rappel, le programme en question entre en vigueur à compter de ce mercredi 4 mai 2016. Il sera suivi au quotidien par des équipes sur les 15 prochains jours puis évalué, adapté et amélioré selon le DG de l’ONEA. Ce dernier a tenu à rassurer ceux qui pensent que l’ONEA dans sa mission privilégie certains clients à d’autres, que le fameux programme ne privilégie personne. « Nous sommes un service public et pour des questions d’équité personne ne sera privilégiée ; tout le monde doit sentir qu’il y a un problème » a-t-il souligné. Le directeur régional de l’ONEA de Ouagadougou Saïdou Kafando rappelle que si de part le passé, certaines zones ne connaissent pas de coupure, c’est en fonction de leur situation géographique. Il explique en effet qu’à chaque fois que les châteaux d’eau sont ouverts, naturellement le liquide précieux coule vers les zones situées en basse altitude avant de couler vers les points en hauteur. « Sinon l’ONEA ne privilégie aucun quartier au détriment d’autres » a-t-il renchéri. Saïdou Kafando rappelle également que ce n’est pas parce que dans le programme il est écrit que l’eau sera disponible à partir de 11 heures par exemple, qu’automatiquement dans toute la zone la population concernée doit s’attendre à avoir de l’eau à l’heure précise indiquée. D’après lui, il faut toujours tenir compte de l’altitude.
Il faut rappeler que le défi majeur de l’ONEA est de fournir l’eau potable en quantité et en qualité à un plus grand nombre de burkinabè selon son directeur général Hamadou Ouédrago.

Les raisons d’une pénurie

Le DG de l’ONEA Hamadou Ouédraogo justifie l’incapacité de la structure dont il a la charge à remplir sa mission par le fait d’une forte dégradation de la situation ces dernières semaines. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En effet, le déficit journalier est passé de 48 000 m3 au début de la période chaude à 70 000 m3 en moyenne aujourd’hui, soit un accroissement de 48%. Le patron de l’ONEA explique que l’approvisionnement en eau potable dans la ville de Ouagadougou et ses environs se fait à travers trois barrages dont les capacités se présentent comme suit : Ziga : 200 000 000 m3 ; Loumbila : 42 000 000 m3 et Ouaga 3 : 6 000 000 m3.
De même, deux stations de traitement d’eau assurent la potabilisation de l’eau dont la capacité installée est présentement de 108 000 m3/j pour la station de Ziga et 48 000 m3/j pour celle de Paspanga. En plus, 47 forages sont exploités à hauteur de 8 375 m3/j d’après le DG. Ce qui porte la production totale à 164 375 m3/j suivant son estimation.

Téléchargez le programme de distribution alterné ci-dessous.

Thierry KABORE
Touteinfo.com

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document