RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu 2

Version imprimable de cet article Version imprimable


EXPLOITATION MINIERES AU BURKINA FASO : que faire pour protéger l’environnement ?

D 8 juillet 2016     H 20:40     A Toute info     C 1 messages


L’Organisation pour le renforcement des capacités de développement (ORCADE) a organisé une conférence publique ce vendredi 8 juillet 2016 à Ouagadougou. Les échanges ont porté sur le rôle et la responsabilité non seulement de l’Etat mais aussi des OSC en matière d’exploitation minière et de respect de l’environnement.

Le Burkina Faso peut se taper la poitrine de faire partie des cinq premiers producteurs d’or du continent africain. Mais cette place qui fait tant la fierté du pays n’est pas sans conséquence sur les populations riveraines pendant et après l’exploitation des sites miniers. Le dernier exemple en date, se trouve être le site d’exploitation de « Kalssaka Mining » qui a fermé après des années d’exploitation sans que la société ne se soucie des problèmes environnementaux d’après le président exécutif de l’Organisation pour le renforcement des capacités de développement (ORCADE) Jonas Hien.

C’est donc au regard de cette situation et surtout interpeller les différents acteurs pour que chacun joue conséquemment son rôle de sorte à ne plus revivre le cas de Kalssaka que l’ORCADE a initié cette conférence publique d’après Jonas Hien. L’objectif selon lui est de voir dans quelle mesure l’exploitation industrielle peut se poursuivre tout en respectant l’environnement. Pour l’occasion, deux communications ont été données. La première a pour thème : « Exploitation minière et respect de l’environnement : rôle et responsabilité des OSC », et le second s’intitule : « Exploitation minière et respect de l’environnement : rôle et responsabilité de l’Etat ».

Selon Thomas Yaméogo du Bureau national des évaluations environnementales, le Burkina Faso compte une dizaine de mines industrielles. L’exploitation de ces sites selon lui engendre non seulement des conséquences sur l’environnement mais aussi sur le vécu des riverains. A titre d’exemple, on peut citer : la pollution des sols, des ressources en eau, et la pollution atmosphérique ; la dégradation du couvert végétal ; la perte des terres agricoles et la dégradation du pâturage ; les conflits entre les mineurs et les sociétés minières etc.

Afin d’éviter ces problèmes sus cités, il revient à l’Etat de protéger la population, une chose qu’il fait déjà à travers l’élaboration des textes juridiques et la mise en place des structures de contrôle du respect de l’environnement selon Thomas Yaméogo. C’est le même son de cloche chez Adama Wya qui pense que la protection de la population doit être également du ressort des Organisations de la société civile (OSC). Il a rappelé que l’article 5 du Code de l’environnement donne le droit au citoyen de porter plainte en cas de problème environnemental lié à l’exploitation des mines. C’est donc un devoir pour les OSC de faire en sorte que les sociétés minières qui nuisent à l’environnement répondent de leurs actes, a-t-il indiqué. Il estime que le rôle et la responsabilité dans cette lutte, est de garantir un fond de réhabilitation et de fermeture, être regardant sur les questions des coûts de réhabilitation et de fermeture, veiller à ce que les coûts ne soient utilisés à d’autres fins, veiller à ce que toutes les entreprises ouvrent effectivement un compte au près des banques du Burkina Faso, etc.

Thierry KABORE

Version imprimable de cet article Version imprimable


1 Messages

Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document

Editions spéciales

  • 13/8 - 23:00

    Des tirs entendus depuis le milieu de la soirée au Centre ville de Ougadougou

  • 13/8 - 23:09

    Urgent : Nous vous recommandons d’éviter le centre ville de Ouagadougou.
    Merci de rester chez vous ou de conserver vos positions actuelles.
    Nous vous donnerons des details bientôt. (Gendarmerie nationale)





Newsletter



Météo
Meteo Ouagadougou