RSS 2.0 twitter google facebook youtube



Infos en boucle


Vous êtes ici : Accueil » Menu haut

Version imprimable de cet article Version imprimable


Concours directs 2018 : plus d’un million de candidats à l’assaut de 6 668 postes

D 25 août 2018     H 14:39     A Toute info     C 0 messages


Le conseil de ministre à sa séance du 18 avril 2018 a autorisé le recrutement de 6668 agents sur concours directs. Le lancement des dits concours a été fait ce samedi 25 août au lycée Philippe Zinda Kaboré par le ministre des mines et des carrières.

<>, a dit le ministre des mines et des carrières, Oumarou Idani aux candidats ayant bravé la pluie tôt le matin, à l’ouverture de l’enveloppe contenant les épreuves écrites des concours directes de 2018 .Par ce mot les concours direct de la fonction publique prenaient leur envol sur toutes l’étendue du territoire national. Au total, ce sont 1 315 515 candidats qui sont en compétition pour 6 668 postes disponibles cette année. Les statistiques enregistrées sur deux (02) années illustrent bien la problématique de l’emploi au Burkina Faso de 920 348 candidatures en 2017 à 1 315 515 candidatures en 2018.
Afin de mieux garantir l’égalité des chances à tous les candidats, plusieurs innovations ont été faites. Ces nouveautés sont entre autres la déconcentration de compositions des concours au niveau provincial, le changement d’orientation pour les sujets de Questions à Choix Multiple (QCM) et l’introduction des inscriptions en ligne.
Pour Souleymane Lingani, secrétaire général du ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la Protection Sociale la machine à correction a déjà été expérimentée avec succès à l’Université Ouaga2. Ce logiciel tel qu’il est conçu pourra identifier les copies et les corriger automatiquement et son introduction a nécessité l’introduction de la feuille-réponse. A –t-il soutenu. Plusieurs objectifs sont attendus de cette première tels l’objectivité dans la correction des copies, une réduction des risques d’erreurs de correction manuelle mais surtout gagner en temps et réduire les coûts de correction. En effet en 2017 ; 386 170 200 f CFA ont été déployés pour la correction manuelle de 865 809 copies QCM alors qu’avec un budget de 100 000 000F FCA, il serait possible d’effectuer la correction électronique de 1 315 515 copies. Une amélioration saluée à sa juste valeur par le ministre des mines et des carrières .Les difficultés de ces débuts des concours concernent les cas de problèmes de pièces d’identité, de recherche de salles de composition et celui du retard. Pour ce dernier cas après dix (10) minutes l’accès de la salle est refusé. C’est le cas de cette candidate bébé au dos qui a été refoulée pour cause de retard. La chance est le maitre mot sur toutes les lèvres des différents postulants. Les premiers résultats sont prévus dans la deuxième quinzaine du mois de septembre 2018 aux dires des autorités.

Camille Baki (stagiaire)

Version imprimable de cet article Version imprimable


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
Ajouter un document